Benoît Poelvoorde et Dany Boon dans «Rien à déclarer»
Benoît Poelvoorde et Dany Boon dans «Rien à déclarer» - © Pathé Distribution

Il n’y a pas que dans l’Hexagone que le cinéma français a cartonné l’an dernier. Les longs-métrages de production française ont franchi les frontières, attirant 65,7 millions de spectateurs à l’étranger, se réjouit UniFrance, l’organisme chargé d’assurer la promotion du cinéma français à l’étranger. Une augmentation de 10% par rapport à 2010, souligne-t-il. En outre, les recettes du box-office sont également en forte hausse: 405 millions d’euros (+19%).

Toutefois, ces bons résultats sont «à relativiser», estime UniFrance. L’organisme explique que cette progression «masque les résultats décevants enregistrés par les films de langue originale française». Autrement dit, les films de production française mais de langue originale anglaise sont ceux qui marchent le mieux. Ainsi, sur les 65,7 millions d’entrées réalisées  à l’étranger cette année, 25,2 millions seulement ont été enregistrées pour les films en langue française. Une chute de 28% par rapport à 2010. 

«Les deux meilleures performances sont deux productions minoritairement françaises»

«Les deux meilleures performances sont deux productions minoritairement françaises: Sans Identité (12,5 millions d’entrées) et Les Trois Mousquetaires (8,5 millions d’entrées). On notera toutefois que le film 100% français en langue anglaise Colombiana enregistre la troisième meilleure fréquentation de l’année avec près de 8 millions d’entrées», affirme UniFrance dans un communiqué. «Cette année, seul Rien à déclarer [de production française ET en langue française, ndlr] dépasse les deux millions d’entrées à l’international grâce à ses performances sur les marchés européens francophones».

Régine Hatchondo, directrice générale d’UniFrance, attend beaucoup de l’année 2012. «Nous misons sur The Artist qui a démarré une belle carrière aux Etats-Unis, déjà six fois nommé aux Golden Globes, et dont on attend également les nominations aux Oscars. Nous tablons aussi sur La délicatesse, film de Stéphane Foenkinos adapté du roman de son frère David ou encore sur Astérix 4», avait-elle expliqué à RFI fin décembre. 

Le classement établi par UniFrance pour 2012

1. Sans Identité* (13,2 millions d’entrées à l’étranger)
2. Les Trois Mousquetaires* (8,7 millions)
3. Colombiana (7,7 millions)
4. Rien à déclarer (2,1 millions)
5. Carnage (1,8 million)
6. Melancholia* (1,6 million)
7. Potiche (1,6 million)
8. Des hommes et des dieux (1,6 million)
9. Elle s’appelait Sarah (1,5 million)
10. This must be the place (1,1 million)

*Film minoritairement français

Mots-clés :