Pourquoi Megan Fox n'a-t-elle pas fait partie de «Transformers 3»?

8 contributions
Publié le 20 juin 2011.

PEOPLE - Deux versions des faits s'opposent...

«Michael Bay est comme Napoléon, et il cherche cette réputation d’homme fou, infâme.» C’est ce qu’avait expliqué Megan Fox, après avoir tourné les deux premiers volets de Transformers sous la direction du réalisateur, et alors qu’elle devait jouer dans le troisième. «Il se comporte comme Hitler sur le plateau. C’est un cauchemar de travailler avec lui, mais lorsque vous l’écartez du plateau et que le mode «réalisateur» n’est pas enclenché, j’aime vraiment sa personnalité, parce qu’il est étrange, désespérément étrange. Il n’a aucune aptitude aux relations sociales. C’est touchant de le regarder.» Curieusement, elle était écartée du troisième volet quelques jours plus tard…

Désaccord de méthode

Shia LeBeouf, incarnant Sam Witwicky dans Transformers, s’était plutôt réjoui: le départ de son ancienne partenaire apportait des éléments positifs pour le troisième volet de la saga.

A la presse, l’acteur expliquait que Megan avait «développé une sorte de force de Spice Girl, un pouvoir féminin qui rendait étrange son travail avec Michael, dont certains disent qu’il a une façon lascive de filmer la gent féminine. Mike filme les femmes d’une manière attrayante pour les garçons de 16 ans. C’est l’été. C’est le style de Michael. Et je pense que Megan n’a jamais été à l’aise avec.»

Ne pas vexer Steven Spielberg

Mais si Megan Fox n’est pas dans Transformers 3, Michael Baye explique aujourd’hui que c’est précisément parce qu’elle l’avait comparé à Hitler. Non pas parce qu’elle ne voulait plus avoir à faire à ces méthodes, selon lui, ni même parce que cela l’avait vexé (il déclare ne pas l’avoir mal pris), mais parce que Steven Spielberg, producteur exécutif du film, était furieux. «Vire-la»: c’est ce que le réalisateur rapporte avoir été sommé de faire.

Après l’interview dans laquelle Megan Fox se permettait l’analogie entre le dictateur et le réalisateur, des membres de l’équipe de tournage ont également traité l’actrice d’«imbécile», de «désobligeante», «malpolie» et «insupportable».

C.P.
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr