Michaël Canitrot, Dj résident de la montée des marches
Michaël Canitrot, Dj résident de la montée des marches - Cédric Couvez

Cédric Couvez

Tous les soirs, Michaël Canitrot voit des stars grimper les marches. Et pour cause, depuis six éditions, c’est le Dj résident de la célèbre «montée». Rencontre avec le beau gosse qui illustre musicalement ce moment si médiatisé…

Comment t’es tu retrouvé Dj de la montée des marches?
C’était en 2003, j’organisais des soirées à Paris et je jouais de la musique plutôt lounge. J’ai rencontré la personne qui s’occupe du protocole et de l’organisation. Il cherchait quelque chose de plus développé musicalement et depuis je suis reconduis chaque année.

Quelle musique passes-tu?
Il y a un gros travail de recherche et de préparation en amont. Je thématise la montée selon l’ambiance du film. Par exemple pour «Maradona», j’ai passé de la musique argentine et pour le «Che» de la musique cubaine. Je fais aussi des clins d’œil aux stars. Quand P.Diddy a foulé le tapis rouge, c’était sur la B.O de Godzilla sur laquelle il chantait.

Et alors il a aimé?
Surement mais le problème c’est que les stars sont trop concentrées à ne pas se casser la gueule et se prendre les pieds dans le tapis. Alors elle ne me voient pas toujours... Mais l’année dernière, Norah Jones m’avait félicité pour ma sélection musicale.

Une anecdote un peu marrante?

Généralement, quand l’équipe du film présenté monte les marches, je passe des extraits de la bande originale. Il y a trois ans, l’attachée de presse m’avait donné un CD sensé contenir la musique mais lorsque j’ai essayé de le passer, le disque était vierge. Après une grosse montée d’adrénaline, j’ai réussi à me dépatouiller en passant à l’arrache un de mes disques.