VIDEO. «Bad Moms 2» : Mila Kunis et ses copines jouent les mères indignes à Noël

PORTRAIT Mila Kunis a retrouvé ses complices du premier «Bad Moms» pour ce second volet où elle profite au mieux de sa nature comique...

Caroline Vié

— 

Mila Kunis dans Bad Moms 2 de Scott Moore et John Lucas

Mila Kunis dans Bad Moms 2 de Scott Moore et John Lucas — Metropolitan Fimmexport

  • « Bad Moms 2 » fête les retrouvailles de mères indignes qui reçoivent les leurs pour Noël.
  • Mila Kunis confirme sa nature comique en maman débordée.
  • L’humour de cette fantaisie ne s’encombre pas de politiquement correct.

 

Mila Kunis n’a pas froid aux yeux quand il s’agit de faire rire. Elle l’avait prouvé dans Bad Moms où elle donnait la réplique à Kristen Bell et Kathryn Hahn et elle le confirme dans Bad Moms 2 où le trio est rejoint par Christine Baranski, Susan Sarandon et Cheryl Hines !

Les trois mamans indignes voient leurs génitrices débarquer chez elles pour célébrer un Noël dont l’esprit est violemment malmené par ces drôles de dames ennemies du politiquement correct. Cette comédie signée Scott Moore et Jon Lucas, déjà auteurs du premier opus, permet à Mila Kunis de retrouver son personnage de mère dépassée qui se console en levant le coude et en assistant à un strip-tease de papas Noël très « hottes ».

Aie aie aie ! On espère que vous êtes prêtes, les #BadMoms vous donnent rendez-vous dans une semaine ! 👌

A post shared by Metropolitan Films (@metropolitanfilms) on

Histoires de maman

« Les mamans ont besoin de décompresser, explique la comédienne dans le dossier de presse. Elles sont des femmes à part entière qui doivent avoir une vie en dehors de leur rôle de mère. » La trentenaire et ses potesses composent avec trois empoisonneuses d’anthologie qu’elles ne peuvent pas envoyer bouillir parce qu’il s’agit de leurs propres mamans. « On s’est vraiment amusées à pousser au maximum le bouchon autour des relations mère fille, se souvient Mila Kunis, car personne n’a autant de potentiel pour vous taper sur les nerfs que celle qui vous a donné le jour. »

Heading to see #BadMomsXmas at CMX Cinemas with your girlfriends like… #ExperienceCMX

A post shared by CMX Cinemas (@cmxcinemas) on

Le public masculin aussi

Mère de deux jeunes enfants à la ville, Mila Kunis n’est pas totalement étrangère à son héroïne au bord de la crise de nerfs. « Au fond, ce film raconte ce que vivent toutes les femmes six jours avant Noël : l’enfer de devoir essayer de rendre les fêtes parfaites pour toute la famille », a-t-elle expliqué dans le kit de presse numérique du film. C’est sans doute ce processus d’identification qui explique  le succès des Bad Moms à l’humour rentre-dedans. Pourtant les messieurs aussi aiment ces héroïnes fêtardes. « Le public masculin s’est décoincé et accepte de plus en plus de rire avec des femmes », estime Mila Kunis.

Hey guys what's your thoughts on #BadMoms if you've seen it?

A post shared by Mila Kunis (@milakunis______) on

Un rôle libérateur

Depuis Sexe entre amis où elle profitait à fond de Justin Timberlake, Sans Sarah rien ne va où elle préemptait Jason Segel et Ted où elle faisait craquer Mark Wahlberg, Mila Kunis a prouvé qu’elle a la vis comica fermement implantée dans le corps. « Ce genre de rôles a quelque chose de libérateur pour une actrice », confiait-elle à 20 Minutes au moment du premier Bad Mom. L’humour potache de cette comédie est fait pour se détendre sans complexe entre deux virées de shopping pour Noël.

Attention ! Une Bad Mom peut en cacher une autre ! #BadMoms

A post shared by Metropolitan Films (@metropolitanfilms) on