VIDEO. George Miller veut que Warner paye pour les conditions de tournage tendues de « Mad Max : Fury Road »

BONUS Le réalisateur réclame 7 millions de dollars au studio qui aurait coupé le financement de son dernier film en plein tournage…

20 Minutes avec agences

— 

Geroge Miller sur le tournage de

Geroge Miller sur le tournage de — LILO/SIPA

  • George Miller et son associé Doug Mitchell reprochent à la Warner de ne pas avoir rempli ses engagements.
  • Le procès se tiendra en Australie.
  • Selon le réalisateur, la Warner est responsable du dépassement de budget de Mad Max: Fury Road.

Le réalisateur de Mad Max : Fury Road réclame à Warner Bros 7 millions de dollars (6 millions d’euros) que le studio devait lui fournir en 2015 pour terminer son film comme il l’aurait souhaité. D’après le Hollywood Reporter, après un an de négociations, George Miller et son partenaire, Doug Mitchell, ont décidé de porter plainte au tribunal en Australie, d’où est originaire le réalisateur.

Problème de taille pour la Warner - qui espérait bien transférer le procès à Los Angeles - c’est bien en Nouvelle-Galles du Sud que le procès se tiendra, comme l’a annoncé le juge cette semaine. Une annonce qui officialise le procès quelques mois après la plainte déposée en septembre par George Miller et Doug Mitchell.

>> A lire aussi : VIDEO. Un week-end dans la peau de Mad Max

Une histoire de chiffres 

George Miller réclame 7 millions de dollars aujourd’hui pour réparations liées au tournage de Mad Max : Fury Road. Le film a beau avoir été l’un des plus gros succès récents de la Warner, le cinéaste considère que le studio lui a fait faux bond.

Le studio de production aurait refusé une avance d’argent à Miller et son associé qui ont alors été contraints à des changements de dernière minute au scénario, et surtout, un dépassement de budget. Warner « dément vigoureusement » être responsable de ce dépassement, selon ses avocats.