Le box-office est plus intransigeant que la Cinémathèque. S’il est à l’honneur de l’institution parisienne, malgré de nombreuses protestations en raison d’accusations de viol sur mineure  qui poursuivent Roman Polanski depuis des années, le réalisateur n’est pas à la fête avec son film, D’après une histoire vraie.

Ce nouveau film, adapté du roman de Delphine de Vigan, et avec Emmanuelle Seigner et Eva Green, n’a attiré que 68 000 spectateurs depuis sa sortie, il y a une semaine. Soit le pire démarrage historique pour un film de Roman Polanski…

>> A lire aussi : L’œuvre de Roman Polanski​ a-t-elle droit aux honneurs ?

Les comédies qui rient (ou pas)

La semaine n’a pas été bonne non plus pourÉpouse-moi mon pote. Le film de Tarek Boudali et Philippe Lacheau est certes sur la deuxième marche du podium (derrière l’indétrônable Thor), mais connaît une chute de 38 % de sa fréquentation et a attiré 1,6 million de spectateurs depuis sa sortie. Après cinq semaines d’exploitation, Le Sens de la fête a quant à lui dépassé les 2,5 millions de spectateurs.