Festival Lumière: De nombreux rendez-vous pour les spectateurs en culottes courtes

CINÉMA Lors du festival, qui commence samedi à Lyon, le jeune public pourra notamment découvrir ou redécouvrir des classiques de Walt Disney…

Elisa Frisullo

— 

La Belle et la bête, l'un des chefs d’œuvres de Walt Disney, sera projeté lors du festival Lumière 2017.

La Belle et la bête, l'un des chefs d’œuvres de Walt Disney, sera projeté lors du festival Lumière 2017. — Walt Disney

  • Le Festival Lumière se déroule du 14 au 22 octobre dans la métropole lyonnaise.
  • Walt Disney, films muets et avant-première… De nombreux rendez-vous sont destinés aux jeunes spectateurs

On peut être haut comme trois pommes et avoir déjà un goût très prononcé pour le 7e art. Voilà un constat qui n’a pas échappé aux organisateurs du Festival Lumière, dont la 9e édition débute samedi à Lyon. Parmi les centaines de projections et multiples rendez-vous proposés jusqu’au 22 octobre au public, en présence d’artistes de renom, une programmation spéciale a été imaginée pour les festivaliers en culottes courtes. Au-delà de la traditionnelle projection enfant prévue dimanche à la Halle Tony-Garnier, complète depuis belle lurette, plusieurs séances et temps forts sont prévus pour les enfants.

  • Des classiques de Disney à revoir

Les Aristochats, La Belle et la bête, le Bossu de Notre-Dame ou encore Ratatouille… En plus de faire partie de la liste des films incontournables de Walt Disney, ces quatre chefs-d’œuvre ont pour point commun de se dérouler en France. La semaine prochaine, les bambins pourront se replonger dans les aventures merveilleuses de ces personnages lors de séances (à partir de 4 euros) programmées mercredi après-midi, samedi et dimanche dans plusieurs salles de la métropole. Un bon plan aussi pour les plus grands qui pourront renouer avec les dessins animés qui ont bercé leur enfance ou se laisser aller à croire (encore) au prince charmant.

 

 

  • Belle et Sébastien, en avant-première avec Cornillac

Bonne surprise pour les spectateurs. Le 21 octobre, à 17 heures, les familles pourront découvrir, plusieurs mois avant sa sortie en salle, le troisième volet de Belle et Sébastien, réalisé par Clovis Cornillac. L’acteur et réalisateur français sera présent lors de la projection à l’UGC Confluent de ce film adapté de l’œuvre de Cécile Aubry. Pour voir la dernière partie de cette belle histoire d’amitié, dont la sortie officielle est prévue le 14 février, pensez à réserver vos places.

>> A lire aussi : Le Festival Lumière tient à faire découvrir Wong Kar-wai au grand public

  • A la découverte du cinéma burlesque américain

Cette édition sera une nouvelle fois l’occasion de faire découvrir aux plus jeunes des merveilles du cinéma muet. Plusieurs rendez-vous sont notamment prévus pour plonger les enfants dans le cinéma burlesque américain, incarné notamment par les génies comiques Harold Lloyd ou Buster Keaton. L’auditorium de Lyon organise ainsi un cinéconcert (dès 13 euros) le 22 octobre à 11 heures consacré à Monte là-dessus ! un classique du cinéma muet de 1923, accompagné à l’orgue, dans lequel Lloyd réalisa la majeure partie des cascades lui-même.

Plusieurs courts-métrages du même genre seront également projetés mercredi dès 17 heures à la Villa de l’Institut lumière, et dans d’autres salles de la métropole le reste de la semaine. Les jeunes festivaliers devraient notamment apprécier Harold chez les pirates (1919) de Hal Roach, dans lequel le héros se retrouve sur un bateau de femmes pirates. Un navire dont la capitaine n’est autre que sa belle-mère.