VIDEO. Secrets de tournage. Comment Idris Elba a appris à tirer plus vite que son ombre

COULISSES Des visites des Etats-Unis, du Japon et de la Russie, c’est ce que proposent les films du 9 et du 16 août…

Caroline Vié et Thomas Lemoine

— 

Idris Elba dans La Tour Sombre de Nicolaj Arcel

Idris Elba dans La Tour Sombre de Nicolaj Arcel — Sony

  • « La Tour sombre » mêle polar, western et fantastique.
  • « Yo-kai Watch le film » fait découvrir la genèse d’une franchise populaire.
  • « Une femme douce » plonge dans la Russie actuelle.

En Amérique, un justicier tente de sauver le monde. Au Japon, un savant invente une montre magique. En Russie, une épouse désespérée tente de faire parvenir un colis à son mari. Trois destinations pour trois films fort différents…

Des voyages dans les salles

Idris Elba a dû prendre des leçons de tir pour devenir Roland Deschain, héros de La Tour sombre d’après Stephen King. L’acteur est éblouissant dans le rôle de ce justicier tentant d’abattre Matthew McConaughey, impeccable en méchant aussi féroce qu’inquiétant. (En salle le 9 août).

Yo-kai Watch le film, réalisé par Shigeharu Takahashi et Shinji Ushiro fait découvrir la genèse de cette saga du jeu vidéo. Le jeune héros y voyage dans le temps pour rencontrer son grand-père et toutes sortes de petits monstres craquants. (En salle le 9 août).

Une femme douce de Sergei Loznitsa offre un rôle en or à Vasilina Makovtseva. Cette grande comédienne bouleverse en incarnant une femme de prisonnier prête à tous les sacrifices afin de faire parvenir des vives à son mari incarcéré pour un crime qu’il n’a pas commis. (En salle le 16 août).