VIDEO. Idris Elba: «Stephen King était comme un gosse en voyant son personnage devant lui»

AVENTURES L’acteur britannique, épatant en justicier, a rencontré sur le tournage l’auteur de « La Tour Sombre », dont le film est tiré…

Caroline Vié

— 

Idris Elba dans La Tour Sombre de Nicolaj Arcel

Idris Elba dans La Tour Sombre de Nicolaj Arcel — Sony

  • Idris Elba incarne un  justicier torturé dans cette adaptation de Stephen King.
  • L’auteur était comme un gosse en le voyant sur le plateau.
  • Elba devrait retrouver le rôle pour une préquelle.

Les spectateurs ont découvert Idris Elba dans les séries Sur écoute (The Wire) et Luther puis dans le rôle tire de Mandela : un long chemin vers la liberté (Justin Chadwick, 2013). Après avoir longtemps été pressenti en James Bond, l’acteur britannique fait face à Matthew McConaughey dans La Tour sombre de Nikolai Arcel (A royal affair). Un rôle écrasant, qui confirme le talent de cet immense acteur.

Cette adaptation des œuvres de  Stephen King (éd. J’ai lu) lui offre le rôle charismatique du justicier Roland Deschain, alias Le Pistolero. Il est le seul à pouvoir empêcher l’effondrement de l’édifice qui soutient l’univers dans son entier. « Roland a tout perdu et n’est d’abord animé que par son désir de vengeance. Ce sentiment fait partie de lui et l’habite entièrement », explique le comédien qui n’avait pas lu les romans au moment du tournage.

Créé par Stephen King

Le comédien a dû chercher au plus profond de lui pour trouver ce personnage affrontant un adversaire redoutable. « Il a fallu que je me réinvente, que je l’étudie dans les moindres détails afin de trouver en quoi il pouvait me ressembler », avoue-t-il. Elba est un atout majeur de ce cocktail d’aventures, de science-fiction et de western. Même la presse américaine, peu emballée par le film, reconnaît qu’il est épatant dans la peau de ce héros flegmatique, l’un des plus forts créés par Stephen King.

Rencontrer son créateur

Pour Idris Elba, l’un des plus beaux souvenirs du tournage reste tout de même la visite de l’écrivain sur le plateau. « Stephen King était comme un gosse en voyant son personnage devant lui. » Le Pistolero trouve une incarnation remarquable en la personne d’Elba qui a su trouver l’élégance et l’aspect menaçant du héros tout en lui ajoutant une belle touche d’humanité. On n’aimerait pas se retrouver du mauvais côté de son colt !

King est toujours le roi

King est présent partout dans le film et ses fans s’amuseront à dénicher les multiples clins d’œil et références à ses œuvres dont La Tour sombre est truffée ! « Il a vraiment créé un univers passionnant et je lui suis reconnaissant pour son soutien », avoue Idris Elba qui a apprécié les réactions de l’auteur quand il a été victime d’attaques racistes après avoir été choisi pour le rôle. Son exploration de l’univers de Stephen King pourrait bientôt se poursuivre dans une série télévisée qui devrait raconter les débuts des aventures du Pistolero.