Cette année encore, le festival d'Annecy est bien le plus beau des «festivaux»

ANIMATION Cette édition très réussie a enthousiasmé professionnels et amateurs par ses films et sa bonne humeur…

De notre envoyée spéciale à Annecy, Caroline Vié

— 

Lou et l'île aux sirènes de Masaaki Yuasa, Grand Prix d'Annecy cette année

Lou et l'île aux sirènes de Masaaki Yuasa, Grand Prix d'Annecy cette année — Eurozoom

Annecy, c’est le bonheur pour l’amoureux de cinéma d’animation. 20 Minutes revient sur les grands moments d’une manifestation dont la qualité, la bonne humeur et l’organisation peuvent être citées en exemple. Comme le chantent les personnages du génial  Ariol dessiné par Marc Boutavant dans la bande-annonce : Annecy, c’est bien le plus beaux des « festivaux » !

Les Minions superstars !

Les Minions de Moi, moche et méchant 3 de Pierre Coffin et Kyle Balda (sortie le 5 juillet) sont parmi les favoris des festivaliers et ont connu un triomphe lors de la présentation en avant-première ! Banana forever !

>> A lire aussi : «Moi, moche et méchant 3»: Les Minions perdent leur créateur, mais pas sa voix

Le papa de Goldorak, invité d’honneur

Quel bonheur que de pouvoir croiser la légende Gō Nagai, venu présenter quelques images de Mazinger Z, son nouveau projet de long-métrage. A 71 ans, le maître est toujours aussi en forme et était visiblement ému par la ferveur de ses fans dont faisait partie Guillermo Del Toro.

>> A lire aussi : Festival d'Annecy: Le papa de «Goldorak» aimerait dessiner autre chose que des robots

Le nouveau Pixar dévoilé

Les spectateurs ont crié « encore ! » après avoir vu les premières images de Coco, le nouveau Disney/Pixar de Noël coréalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina. Il va cependant falloir attendre novembre pour voir la suite.

>> A lire aussi : Annecy: L'équipe de «Coco», le Pixar de Noël, a testé ses premières images sur les festivaliers

De petites bêtes qui montent

Les Drôles de petites bêtes, stars de la littérature enfantine, sont devenues les héroïnes d’un magnifique long-métrage coréalisé par leur auteur Antoon Krings et Araud Bouron (sortie le 13 décembre). Elles ont fait bourdonner de bonheur les festivaliers.

>> A lire aussi : Festival d'Annecy: Les «Drôles de petites bêtes» piquent la curiosité

La France toujours au taquet

Le grand méchant renard et autres contes de Benjamin Renner et Patrick Imbert est un petit bijou à découvrir le 21 juin en salles. Une bonne occasion pour se pencher sur La French touch (édition de La Martinière), excellent livre de Laurent Valière sur l’animation française.

>> A lire aussi : Festival d’Annecy: A quoi reconnaît-on un film d'animation français ?

Des prix très japonais

Le jury présidé par Céline Sciamma a mis le Japon à l’honneur cette année ! Lou et l’île aux sirènes, comédie musicale animée de Masaaki Yuasa (sortie le 30 août) a reçu le Grand prix et Dans un recoin de ce monde, chronique émouvante de Sunao Katabuchi (sortie le 13 septembre) celui du jury.

>> A lire aussi : Annecy : Le Japon est le grand vainqueur du Festival du film d’animation

Des zombies épatants

Notre coup de cœur reste cependantZombillénium d’Arthur de Pins et Alexis Ducord, l’histoire très rock d’un parc d’attractions pour morts-vivants qui mérite de recevoir de nombreux visiteurs au moment de sa sortie le 18 septembre.

>> A lire aussi : Les réalisateurs de «Zombillénium» rêvent de faire doubler leur vampire par Robert Pattinson

Van Gogh forever

Non content de remporter le prix du public, La passion Van Gogh de Doraota Kobiela et Hugh Welchamn (sortie le 11 octobre) a fait rêver les festivaliers en plongeant dans les toiles du maître. De la culture qui a un goût de confiture.