Le Festival de Cannes bon pied, bon œil : Je me lève sur la Croisette et je me retrouve sur la lune

TROISIEME JOUR Les films de Cannes, on peut les attendre avec impatience ou avec l’assurance d’être déçu. Et si ça dépendait tout simplement de quel pied on s’est levé ?

De notre envoyé spécial à Cannes, Stéphane Leblanc

— 

La Lune de Jupiter de Kornel Mundruczo

La Lune de Jupiter de Kornel Mundruczo — Pyramide Distribution

Le réveil sonne, il est 7 heures au Festival de Cannes et j’imagine déjà ma journée…

Vendredi 19 mai. Je me lève du pied droit, le soleil frappe à la fenêtre…

Comme le héros de La Lune de Jupiter, du Hongrois Kornel Mundruczo, j'ouvrirai grands les bras pour m’envoler vers les étoiles… L’histoire de ce migrant qui se met à léviter après s’être fait tiré dessus permettra sans doute à la compétition de prendre un peu de hauteur…

Et comment ne pas tomber raide dingue du film de Bong Joon-ho qui le précède ? Il s’appelle Okja comme la grosse bêbête que se dispute la petite fille qui l’a adopée en Corée et Tilda Swinton en directrice d’une multinationale qui l’a capturée pour en faire une attraction aux Etats-Unis.

>> A lire aussi : C'est à Netflix qu'«Okja» doit sa liberté, selon Bong Joon-ho

 

Sur le thème des liens entre l’homme et l’animal, ce conte fera rire la Croisette et lui fera peur. Pas bête.

Vendredi 19 mai. Je me lève du pied gauche et je vois dans le ciel un nuage qui pointe le bout de son nez…

Comme le héros de La lune de Jupiter, j’aurai envie d’ouvrir la fenêtre pour l’attrapper, mais mon pouvoir se sera dissipé et je retomberai comme une crèpe…

La lune de Jupiter de Kornél Mundruczó.
La lune de Jupiter de Kornél Mundruczó. - PROTON CINEMA LTD


Quand je me releverai, la bêbête d’Okja sera devenue la mascotte de la Croisette et les festivaliers disserteront toute la journée pour savoir si c’était une bonne idée ou pas d’en restreindre la diffusion à la seule platforme Netflix, au risque de perdre toute chance de remporter la palme. C’est bête !

Okja de Bong Joon-ho.
Okja de Bong Joon-ho. - PLAN B ENTERTAINMENT

 

>> A lire aussi : Pedro Almodóvar: «Le film qui décrochera la Palme d'or devra sortir en salles»

Mots-clés :

Aucun mot-clé.