Maxime Hanocq arrête BB8 au convention center d'Orlando
Maxime Hanocq arrête BB8 au convention center d'Orlando - Caroline Vié

La tension est palpable alors que le panel célébrant le 40ème anniversaire de Star Wars commence à Orlando, Floride, ce jeudi 13 avril. Parmi les fans impatients se trouve Maxime Hanocq, 22 ans, qui a fait le voyage depuis les Yvelines pour Celebration, la convention qui attire plusieurs dizaines de milliers de fans. « Je suis fan depuis que mon parrain m’a offert Star Wars Episode 1 - La menace fantôme (1999). J’ai été immédiatement contaminé par un virus qui va durer toute ma vie. »

>> A lire aussi : Planifiez votre semaine en fonction des révélations autour de «Star Wars» épisode 8

Le jeune chocolatier a choisi d’entrer dans la 501e légion  les forces impériales de Dark Vador qui «lui semblent avoir une classe naturelle». C’est dans un uniforme rutilant d’officier qu’il est arrivé au centre de convention ce matin. Son but ? Rencontrer d’autres fans (et peut-être la femme de sa vie qui aimerait «Star Wars» autant que lui), voir des acteurs et découvrir en avant-première les annonces concernant les nouveaux films de la saga.

200 dollars pour une photo avec Luke Skywalker

Mille euros pour le costume (avec des bottes sublimes faites sur mesure) et environ trois mille euros pour le voyage et les à-côtés ont demandé de sérieuses économies à Maxime. Dans ces sommes sont comprises les photos en compagnie des stars : Mark Hamill, 200 dollars), Hayden Christensen (140 dollars), Anthony - C3PO - Daniels (75 dollars). « C’est cher mais je chérirai ces clichés toute ma vie. Cela vaut bien un peu d’argent. » Il n’a pas pris l’option Felicity Jones, l’héroïne de Rogue One A Star Wars Story, qui demande 400 dollars pour poser avec ses fans.

Que du bonheur !

« Je m’attendais à en prendre plein la vue et je ne suis pas déçu », avoue Maxime dès son arrivée. Il n'y a pas que Maxime qui verse sa petite larme en voyant Carrie Fisher dans le film souvenir avant que George Lucas ne fasse son apparition sur scène devant une foule en délire.

«J'ai fait ce film en 1977 pour les enfants et rien que pour eux, cela en valait la peine.» Quarante ans plus tard, la magie continue dans les yeux brillants de Maxime qui n'était pas né à cette année-là et de fans de la saga, plus jeunes encore. Et ce n'est pas près de s'arrêter...

Pour vivre la Convention Star Wars avec nous, rendez-vous pendant tout le week-end sur notre compte Twitter, Instagram et sur 20minutes.fr .

George Lucas est venu parler de Star Wars
George Lucas est venu parler de Star Wars - Caroline Vié

 

Mots-clés :