Catherine Deneuve a pris la pose devant les photographes ce mercredi 13 mai 2015, à Cannes.
Catherine Deneuve a pris la pose devant les photographes ce mercredi 13 mai 2015, à Cannes. - Arthur Mola/AP/SIPA

Présente au Festival international du film de Berlin pour défendre Sage Femme, le long-métrage de Martin Provost (réalisateur de Séraphine auréolé de 7 César en 2009), Catherine Deneuve a cloué le bec à une journaliste allemande.

A celle qui a taxé de « mauvaise » la comédie dramatique dans laquelle l’actrice française retrouve pour la première fois Catherine Frot, la comédienne a répondu en se livrant à une anecdote sur un film passé d’échec à chef-d’œuvre.

« Votre jeu ne suffit pas à sauver un mauvais film »

L’incident s’est déroulé pendant la conférence de presse qui s’est tenue ce mercredi après midi dans la capitale allemande. « Le film n’est pas vraiment un chef-d’œuvre et bien évidemment votre jeu ne suffit pas à sauver un mauvais film. Pour être honnête… », a expliqué une journaliste allemande en guise d’introduction.

« Parce que… », tente-t-elle alors d’enchaîner avant que Catherine Deneuve n’intervienne. « Ne dites plus rien, c’est pire ! » a alors lâché la comédienne, déclenchant les rires dans la salle.

« Vous ne savez jamais que vous êtes en train de tourner un chef-d’œuvre »

Et Catherine Deneuve d’expliquer : « Vous ne savez jamais que vous êtes en train de tourner un chef-d’œuvre. Vous ne savez pas… C’est le temps qui transforme les films en chefs-d’œuvre. Je me souviens lorsqu’avec François Truffaut nous avons tourné La Sirène du Mississippi, les critiques étaient bonnes, et parfois très mauvaises. Et le film n’a pas marché à sa sortie. Près de 50 ans après, il est considéré comme un chef-d’œuvre. »

Le film Sage Femme doit lui sortir le le 22 mars prochain. Catherine Deneuve y joue une femme libre aimant l’alcool, le jeu et atteinte d’une tumeur au cerveau. Elle partage donc l’affiche avec Catherine Frot, mais aussi Mylène Demongeot et Olivier Gourmet.

Mots-clés :