Les Nouvelles aventures d'Aladin avec Kev Adams a aussi rencontré son public à l'étranger
Les Nouvelles aventures d'Aladin avec Kev Adams a aussi rencontré son public à l'étranger - Roger Do Minh/Pathé Distribution

Cela ne va pas fort pour le cinéma français à l’étranger. En 2016, les résultats de nos films ont sérieusement baissé, comme le révèlent les chiffres communiqués par Unifrance, institution assurant la promotion des productions françaises dans le monde entier.

>> A lire aussi : «Taken 3» et «Le Petit Prince» ont tiré le cinéma français à l'étranger en 2015

Ils n’ont été vus que par 34 millions de spectateurs dans le monde entier alors qu’ils en avaient attiré 111 millions l’an dernier. C’est la première fois depuis dix ans que le cinéma français n’atteint pas les 50 millions de spectateurs.

Que s’est-il passé ?

L’absence de triomphes spectaculaires comme Taken 3(44 millions d’entrées en 2015) ou Lucy (50 millions en 2014) explique en partie ces chiffres. « Je reste frappée par la capacité du cinéma français à se renouveler, malgré une année moins fanfaronnante que les années précédentes, la France reste leader en Europe en termes de production et d’exportation, » tempère  Isabelle Giordano, directrice générale d’Unifrance.

Deux succès conséquents

Deux films majoritairement français tirent leur épingle du jeu cette année : Oppression, thriller de Farren Blackburn avec Naomi Watts et Le petit prince, film d’animation signé Mark Osborne qui poursuit une carrière brllante depuis l’an dernier. « C’est le signe qu’il existe une vraie nouvelle génération de producteurs français, tournés vers l’international », insiste Isabelle Giordano. Le goût des merveilles d’Eric Besnard avec Virginie Efira arrive en troisième position avec, notamment, un accueil deux fois meilleur en Allemagne que dans l’Hexagone !

Des comédies à la hauteur

« Dans le Top 10, on remarque la bonne place de la comédie française, qui reste un de nos points forts, insiste Isabelle Giordano. Ce sont des symboles du succès de l'humour français à l’étranger, malgré les idées recues. » En bonne place sur cette liste, Un homme à la hauteur de Laurent Tirard avec Jean Dujardin a triomphé en Pologne et Les nouvelles aventures d’Aladin d’Arthur Benzaquen avec Kev Adams a cartonné en Chine où il est sorti sur 4.000 écrans.

L’Amérique Latine, nouvel Eldorado

« Les Mexicains et les Colombiens adorent nos films et nos acteurs, j’ai pu le constater à plusieurs reprises, » précise Isabelle Giordano. La Vache de Mohamed Hamidi et Mon roi de Maiwenn ont été particulièrement bien accueillis dans ces pays. Il est donc inutile de paniquer : le cinéma français revient sur le devant de la scène internationale avec les deux  Golden Globe remportés par  Isabelle Huppert et Paul Verhoeven pour Elle, production française sulfureuse.

 

Mots-clés :