VIDEO. Secrets de tournage: Edouard Baer rend hommage à Michel Serrault dans «Ouvert la nuit»

VIDEO Ce mercredi, gags, chansons et  révolte se projettent sur l'écran des salles de cinéma...

Caroline Vié

— 

Edouard Baer et Audrey Tautou dans le film  «ouvert la nuit»

Edouard Baer et Audrey Tautou dans le film «ouvert la nuit» — capture d'écran

Il arpente Paris la nuit pour sauver son théâtre, elle demeure une star indémodable et il a payé de sa vie son désir de liberté. Les héros des films de cette semaine marquent le spectateur durablement.

Fiction et réalités

Edouard Baer est à la fois acteur et réalisateur dans Ouvert la nuit. Il y incarne un directeur de théâtre en difficulté et tente de se tirer d’affaires lors d’une promenade nocturne dans la capitale. Il doit notamment composer avec un comédien coléreux incarné par le regretté Michel Galabru qui s’est inspiré de Michel Serrault pour créer son personnage.

>> A lire aussi : Edouard Baer: «Mon personnage d'"Ouvert la nuit", ce n'est pas moi, mais j'aime l'ambiguïté»

Lisa Azuelos se penche la carrière d’une superstar avecDalida à laquelle la sublime Sveva Alviti redonne vie. Elle insiste sur les amours tragiques de la femme et souligne le talent de l’artiste dont elle brosse un portrait aussi lumineux que passionné. On sort de la salle en reprenant les tubes de la chanteuse.

>> A lire aussi : Lisa Azuelos: Dalida a vécu «une tragédie grecque qu'on trouverait exagérée dans une fiction»

Nate Parker fait connaître les hauts faits deNat Turner dans The Birth of a nation. D’abord prédicateur servant les intérêts des blancs, cet esclave a fini par se révolter en fomentant une insurrection en 1831, trente ans avant la guerre de Sécession. Il est doublé en français par le rappeur Abd Al Malilk, devenu porte-parole du film.

>> A lire aussi : Abd Al Malik: «"The Birth of a nation" montre qu'il n'y avait pas de gentils à l'époque de l'esclavage»