VIDEO. Secrets de tournage: Alexander Skarsgård au régime pour devenir «Tarzan»

VIDEO Un roi de la jungle, un grand nocturne et des exorcistes coréens vous donnent rendez-vous dans les salles obscures...

Caroline Vié et Jonathan Duron

— 

Alexander Skarsgård  dans «Tarzan»

Alexander Skarsgård dans «Tarzan» — capture d'écran

En route pour la jungle, la France et la Corée ! Ce sont des voyages étonnants que proposent trois films fort différents cette semaine. Préparez-vous pour le départ !

Homme-singe, hibou et démons

Pour Tarzan, nouvelle version des aventures de l’Homme-singe réalisée par David Yates, Alexander Skarsgård en a bavé. Le réalisateur souhaitait qu’il soit à la fois fin et musclé et la donc contraint à des exercices très pénibles et à un entraînement draconien. Il faut souffrir pour être beau !

>> A lire aussi : «Tarzan» ne veut pas être «un morceau de viande»

Dans Hibou, sa première réalisation, Ramzy Bedia trouve un costume de grand nocturne et l’endosse pour mener ses activités quotidiennes ! Cette comédie absurde est un petit bijou de tendresse et de poésie également porté par Elodie Bouchez, Philippe Katerine et Eric Judor. Un pur régal.

Avec The Strangers, le Coréen Na Hong-jin entraîne le spectateur dans un monde de cauchemar, celui d’un petit village confronté à des meurtres épouvantables. Le réalisateur de The Chaser et The Murderer place la barre très haut dans l’horreur pour cet excellent film présenté à Cannes en mai dernier. Alors, aventures, comédie ou épouvante ?

 

Mots-clés :