Les films de Ken Loach visibles sur Internet... mais pas depuis la France

DOMMAGE Question de droits d’auteur…

20 Minutes avec agence

— 

Ken Loach décroche sa deuxième Palme d'or pour «Moi, Daniel Blake»

Ken Loach décroche sa deuxième Palme d'or pour «Moi, Daniel Blake» — Thibault Camus/AP/SIPA

Alors qu’il vient d’obtenir la seconde Palme d’or de sa carrière à Cannes pour son nouveau drame Moi, Daniel Blake, le réalisateur Ken Loach a décidé de proposer gratuitement ses films sur la toile.

Pas en France

Kes, Riff-Raff, Raining Stones, Land and Freedom, Sweet Siwteen ou encore Looking for Eric seraient donc librement accessibles d’un clic de souris, à en croire La Dépêche, mais à condition seulement… de ne pas résider en France.

Pour une question de droits d’auteur, les spectateurs de l’Hexagone ne pourront en effet pas profiter de la généreuse initiative du cinéaste britannique. Il y a six ans déjà, Ken Loach avait mis en ligne sept de ses films sur la célèbre plateforme YouTube.

 

Mots-clés :