Festival de Cannes: Le baiser, la «blague» à Woody Allen... Les moments forts de la cérémonie d'ouverture

SEANCE DE RATTRAPAGE Retrouvez notre best of de la cérémonie d’ouverture du 69e Festival de Cannes…

V. J.

— 

Le baiser entre Laurent Lafitte et Catherine Deneuve lors de l'ouverture du 69ème festival de Cannes le 11 mai 2016

Le baiser entre Laurent Lafitte et Catherine Deneuve lors de l'ouverture du 69ème festival de Cannes le 11 mai 2016 — Thibault Camus/AP/SIPA

« Vive le cinéma, vive Cannes, vive les femmes et vive Jessica Chastain », a lâché le barbu Vincent Lindon pour ouvrir le 69e Festival de Cannes. Il mettait fin à une heure de cérémonie portée par un Laurent Lafitte piquant et moustachu, illuminée par la présence de Catherine Deneuve et chantée par M en mode Prince. Retour sur les trois moments forts de ce début de festival.

>> A lire aussi : Revivez la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes

Le tacle à Woody Allen

Laurent Lafitte succédait à Lambert Wilson dans le costume de maître de cérémonie. Si ses blagues et jeux de mots, écrits par Vincent Dedienne, n’ont pas toujours fait rire le public, il a su créer le malaise lorsque devant Woody Allen himself, il a lancé : « Ces dernières années, vous avez beaucoup tourné en Europe alors que vous n’êtes même pas condamné pour viol aux Etats-Unis ». Bim !

Pour rappel, le réalisateur new-yorkais est accusé d’agression par Dylan Farrow, sa fille adoptive. Mais la pique s’adressait également à Roman Polanski et a immédiatemment traversé l’Atlantique. En effet, plusieurs journalistes américains ont salué le courage de Laurent Lafitte (« Encore une fois, un humoriste fait le boulot des journalistes ») et rappelé à quel point le milieu du cinéma et les médias du monde étaient complaisants avec l’auteur de Manhattan et Café Society.

>> Festival de Cannes: 69 raisons de suivre cette 69e édition très chaude

Le baiser de Catherine Deneuve

Alors que Laurent Lafitte patinait un peu dans son « maîtrage de cérémonie » comme il disait, Catherine Deneuve est venue le sauver et a imposé l’image de cette cérémonie d’ouverture : un long baiser… de cinéma. Elle est entrée sur scène sans prévenir, a pris la bouche de Laurent Lafitte et est repartie tel un ange passe. La classe impériale.

>> Festival de Cannes: Paillettes, colère, émotion... La (fausse) bande-annonce

L’hommage à Prince

Laurent Lafitte est venu chercher Vincent Lindon et Jessica Chastain sur scène avec un parapluie, on aurait pu croire à un énième numéro des Parapluies de Cherbourg. Mais alors que dans l’obscurité, la voix de Mathieu Chedid s’élevait, il est devenu clair que la pluie serait pourpre. Le chanteur de M a ainsi rendu un hommage inspiré et coloré à Prince. Reste que la salle n’était pas très réceptive, et les applaudissements timides.