"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Marguerite" de Xavier Giannoli - Memento Films

Alain Terzian, président de l’Académie des César, a été clair ce samedi midi au déjeuner des nommés du Fouquet’s : pas question que la cérémonie s’éternise comme l’an dernier. « Tout devra être terminé à minuit moins cinq, c’est une question de respect », a-t-il déclaré. Comme Florence Foresti, maîtresse de cérémonie de cette édition 2016, le confiait à 20 Minutes, les lauréats n’auront que deux minutes trente pour exprimer leur gratitude. « Aux Oscars, c’est une minute trente », a rappelé Alain Terzian qui a invité les nommés à préparer leur éventuel discours pour éviter les débordements.

>> A lire aussi : Florence Foresti parle de la façon dont elle présentera la cérémonie

Surprise et liesse

Parmi les nommés, il y avait ceux qui s’y attendaient et ceux qui semblent vraiment surpris. Parmi ces derniers, le trop rare Vincent Rottiers, nommé pour sa composition de petite frappe dans Dheepan de Jacques Audiard. « C’était une vraie surprise, confie-t-il à 20 Minutes. Si cela ne change pas ma vie et ne me donne pas la grosse tête, je suis heureux que mon travail soit reconnu. Et si je gagne, je ne mettrai pas la statuette dans mes toilettes, elle aura droit à une place d’honneur car j’en serai très fier ! » Jacques Audiard, lauréat de la Palme d’or cette année, était aussi présent : il a promis d’être bref si jamais il se voit distingué par l’Académie !

Le duo de Marguerite

Michel Fau, grand acteur de théâtre, est enfin reconnu au cinéma pour son rôle de professeur de chant dans Marguerite de Xavier Giannoli. « J’ai déjà été cité aux Molière mais ça me fait drôle d’être là, avoue-t-il. Je découvre un monde nouveau et des propositions pour le cinéma. » Catherine Frot, sa partenaire dans le film et dans la pièce Fleur de cactus actuellement au Théâtre Antoine, déclare en toute franchise. « J’aurais été très déçue de ne pas être là ! ». Nous aussi car on les verrait bien en duo sur la scène du Châtelet avec une statuette à la main ! Sauront-ils alors s’en tenir aux deux minutes trente réglementaires. Réponse le 26 février à 21 heures en clair sur Canal +.

Mots-clés :