«Star Wars »: «Han Solo a gagné en sagesse», selon Harrison Ford

CINEMA «Le réveil de la force» sort le 16 décembre...

M.C.

— 

Harrison Ford lors de la cérémonie des Britannia Awards, le 30 octobre 2015.

Harrison Ford lors de la cérémonie des Britannia Awards, le 30 octobre 2015. — Richard Shotwell/AP/SIPA

Les derniers mois n’ont pas été de tous repos pour Harrison Ford. Blessé sur le tournage du prochain Star Wars en 2014, puis victime d’un crash d’avion en mars dernier, l’acteur de 73 ans a tout de même trouvé le temps de faire des apparitions surprises lors de chats vidéo pour surprendre ses fans.

>> A lire aussi : Un nouveau teaser de « Star Wars » dévoilé

A l’en croire, il se serait pourtant assagi, tout comme son personnage de Han Solo, qu’il reprend à l’écran pour la quatrième fois dans Le réveil de la force, attendu dans les salles françaises dès le 16 décembre : il a « pris de la bouteille, comme moi, et gagné en sagesse », a confié l’acteur au Figaro.

Harrison Ford raconte son accident :


ABC Breaking News | Latest News Videos

Et c’est à peu près tout ce que l’on saura sur le contenu du septième épisode de la saga galactique. L’acteur, soucieux de ne pas spoiler, dit cependant son plaisir d’avoir chaussé une nouvelle fois les bottes de Han Solo : « Ça fait du bien d’être à nouveau sur le plateau d’un Star Wars après presque quatre décennies », confie Harrison Ford.

« Besoin d’un bon script »

Il se dit content d’y retrouver les anciens comme Carrie Fisher et Mark Hamill, qui reprennent leurs rôles de Leia et Luke Skywalker dans ce nouveau volet. « Je pense sincèrement qu’on a réussi à faire un film à la hauteur des attentes de tous et qu’il a le potentiel d’attirer et de plaire à toute une nouvelle génération », dit-il, rendant hommage au passage à George Lucas à qui il se dit « à jamais reconnaissant ».

Au rayon des rôles ressuscités, Harrison Ford doit bientôt reprendre son rôle de Rick Deckard dans la suite de Blade Runner, dont le tournage est prévu pour 2016, et apparaître pour la cinquième fois sous le chapeau d’Indiana Jones. Avec une condition cependant, qui ne déplaira pas aux fans : « Ce dont on a besoin maintenant, dit-il au Figaro, c’est d’un bon script ! »