Les révélations de Bande de filles
Les révélations de Bande de filles - Pyramide Films

TF1 lancera début mars une plateforme payante de vidéo à la demande consacrée au cinéma «afro», allant des productions hollywoodiennes à celles, moins connues, de Nollywood, l'industrie cinématographique nigériane.

Intitulé «AfrostreamVOD», le catologue est déjà en partie disponible en ligne. TF1 veut proposer à court terme une centaine d'oeuvres (films, téléfilms et séries) du cinéma «afro», dont des classiques, comme 12 Years a Slave ou «Ray», mais aussi Bande de filles, film français sorti en 2014, et Timbuktu, du mauritanien Abderrahmane Sissako.

«Il y a un vrai lien dans la diaspora afro»

«Il y au aussi beaucoup de films africains, avec les films nigérians de Nollywood, et tout le cinéma du Cameroun, du Bénin, du Sénégal», précise Tonjé Bakang, directeur d'Afrostream, la plateforme de streaming partenaire de TF1. Ces films seront disponibles en VF et en VO sous-titrée pour un prix situé entre 3 et 5 euros.

«Il y a un vrai lien dans la diaspora afro, qu'elle soit afro-américaine, africaine et même caribéenne, dans les thématiques. Avoir tous ces films sur une même plateforme peut permettre aux spectateurs de découvrir tout un univers qu'il ignore», ajoute Tonjé Bakang.

TF1, pour qui certains de ces films n'ont pas «vocation» à être diffusés directement à l'antenne, fait valoir le même argument : «La VOD permettra de sortir certains de ces films de l'obscurité».

Mots-clés :