Alexandre Astier dans Kaamelott
Alexandre Astier dans Kaamelott - Calt productions

20 Minutes a profité de la promotion du génial Astérix Le domaine des dieux (sortie le 26 novembre) pour questionner Alexandre Astier sur l'avenir de «Kaamelott». Alors que la série télé a pris fin en 2009, on attend toujours les trois longs-métrages cinéma qui devaient lui faire suite. «C'est encore en pleine négociation, car je veux me donner les moyens de le faire comme je le souhaite, avec mon artisanat à moi», explique l'ex roi Arthur.

Une envie présente

Le désir est toujours là. «Peut-être plus encore, parce que je me suis arrêté. Je ne raconterai pas tout à fait les choses de la même façon. J'ai mûri et les personnages aussi», raconte Alexandre Astier. Au début de la trilogie, Arthur est parti se cacher à Rome et la population est sous le joug de Lancelot.

Astier envisage d'ailleurs de créer une série spin-off sur cette période intermédiaire. «Ça permettrait de développer une histoire sans avoir à jouer dedans ce qui me fait très envie. Ce serait intéressant de mettre en scène l'absence d'Arthur».

Toujours une trilogie

Alexandre Astier voit toujours la suite sous forme de trois films. «Il serait difficile de tout concentrer en un seul. Il faut se dire que trois longs-métrages, ce ne sont jamais que six heures de projection, l'équivalent d'une saison de la série «Kaamelott» en termes de temps».

Astier déclare ne pas ressentir de pression particulière à l'idée de se relancer dans ce projet. «Des gens seront déçus et c'est inévitable. Mais je sais quelle histoire je veux raconter depuis toujours, même si je n'en connais pas encore tous les détails».

Des films au coût raisonnables

Pas question pour Alexandre Astier de se laisser emporter dans des rêves de luxe. «Cela coutera ce qu'il faut mais pas plus. Je ne suis pas de ceux qui se vantent de dépenser inutilement», insiste-t-il.

Quant à une date de tournage, c'est encore la grande inconnue. «Tout dépendra des négociations pour que je puisse le monter comme je le souhaite, mais aussi de la période où je serai libre car j'ai d'autres projets sur le feu». Parmi eux, une tournée avec sa pièce «L’Exoconférence» et une série pour Canal+.

Mots-clés :