Di Caprio sort les dents pour «Le loup de Wall Street»

2 contributions
Publié le 27 décembre 2013.

CINEMA - Pour leur cinquième collaboration, Martin Scorsese et Leonardo DiCaprio plongent le spectateur dans l'enfer de la finance...

L’année 2014 permettra-t-elle à Leonardo DiCaprio d’être enfin distingué aux Oscars ? C’est tout le mal que l’on souhaite à ce grand acteur qui trouve l’un de ses meilleurs rôles dans Le loup de Wall Street, l’histoire vraie d’un trader aux dents qui rayent les planchers des salles de marchés.

Esclave du roi dollar

DiCaprio et le réalisateur Martin Scorsese se sont battus pour obtenir les droits du «Loup de Wall Street» (éditions Livre de Poche), ouvrage dans lequel Jordan Belfort raconte son ascension dans le monde de la haute finance puis sa chute douloureuse lors d’un passage par la case prison. On pense au gangster des Affranchis devant ce personnage que son arrivisme dévorant et son goût immodéré pour l’argent mèneront à sa perte. Comme le mafieux, Jordan Belfort rêve d’une existence extravagante régie par le roi dollar. Entre lancer de nains, overdose, naufrage et suspense policier quand le FBI se colle à ses basques, ses aventures sont si variées qu’on ne voit pas passer les trois heures de projection.

 Bien entouré

Martin Scorsese a entouré son complice d’une bande de joyeux drilles résolus comme lui à se vautrer dans les billets verts, le sexe et les drogues de toutes sortes. Jonah Hill en partenaire érotomane, Matthew McConaughey en mentor et notre Jean Dujardin national en banquier suisse véreux viennent compléter un casting éclairé par la beauté blonde de Margot Brodie, comédienne australienne découverte dans la série «Pan Am». Comme il l’avait fait pour la mafia dans Les Affranchis et Casino et pour la boxe avec Raging Bull, Martin Scorsese a choisi de grands acteurs pour l'aider à décrire un milieu à la fois fascinant et terrifiant. La virtuosité de sa mise en scène et sa bande-son éclectique (où on reconnaît entre autres «Ça plane pour moi» de Plastic Bertrand) achèvent de transporter le spectateur dans un univers d'excès. Du bonheur sur grand écran!

Caroline Vié
publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr