Le stade Chaban Delmas de Bordeaux.
Le stade Chaban Delmas de Bordeaux.

Mickaël Bosredon

C’est un appel à idées « d’une ampleur exceptionnelle » que la ville de Bordeaux a lancé mardi concernant le devenir du stade Chaban-Delmas. L’enceinte des Girondins n’aura en effet plus d’occupant à partir de 2015, date de la livraison du grand stade dans le quartier du Lac. « L’utilisation de Chaban par les rugbymen de l’UBB aurait pu être une bonne idée, mais elle ne fait pas consensus pour l’instant », a rappelé le maire de Bordeaux.

Les élus veulent «être surpris»

La municipalité a donc décidé de lancer un grand appel à idées, auprès des professionnels (architectes, urbanistes, paysagistes) et de la « société civile », associations et particuliers. « Beaucoup de personnes ont une fine connaissance de Bordeaux et ont une relation émotionnelle avec la ville », estime Alain Juppé. La démarche doit permettre aux habitants de « s’approprier le projet », pense Jean-Louis David, maire-adjoint en charge du quartier Saint-Augustin.

Les élus attendent des propositions « de toute sorte » et veulent « être surpris ». « On peut par exemple imaginer que les volumes des gradins soient occupés par des logements, ou des bureaux » a lancé Alain Juppé. Mais les projets devront se conformer au cahier des charges. « Nous voulons que la vocation sportive du stade soit conservée, notamment les terrains de jeux situés à l’arrière. Certains éléments, comme les trois principales entrées ou le paddock, ne pourront être touchés », prévient Alain Juppé.

La remise des copies devra se faire avant le 1er février 2013, et un jury se prononcera en mars. Le choix définitif se fera avant fin 2013, pour une réalisation en 2015 ou 2016. Le cahier des charges est disponible sur www.bordeaux.fr