Scène de joie au QG de Françoise Delaunay (PS) à Bordeaux à l'issue du premier tour de la présidentielle
Scène de joie au QG de Françoise Delaunay (PS) à Bordeaux à l'issue du premier tour de la présidentielle - S.ORTOLA/20MINUTES

Mickaël Bosredon et Elsa Provenzano

Le grand chelem ne sera pas passé loin. La gauche remporte à l’issue du second tour des législatives onze des douze circonscriptions de la Gironde, réussissant l’exploit d’arracher la 1re circonscription (Bordeaux-Caudéran, Le Bouscat, Bruges) à Chantal Bourragué (UMP). Sandrine Doucet (PS) l’emporte avec 51,49 % des voix.

58% pour Delaunay à Bordeaux

Le PS enlève également la 10ème circonscription (Libournais) à Jean-Paul Garraud (UMP). Florent Boudié (PS) l’emporte avec 54,6 % des voix. « La circonscription s’est exprimée et a donné son avis après l’appel très net de Jean-Paul Garraud à une alliance masquée avec le Front national », a estimé le vainqueur de la soirée. Les prises de position de Jean-Paul Garraud entre les deux tours avaient valu la colère d’Alain Juppé, qui avait refusé de venir le soutenir. Le maire de Bordeaux a lui reconnu la « nette défaite » de l’UMP.

Il n’aura donc manqué qu’une circonscription à la gauche, la 8ème, remportée de justesse par le maire d’Arcachon Yves Foulon (UMP) avec 51,10 % des voix.

Dans l’autre circonscription de Bordeaux, la 2ème, la nouvelle ministre déléguée aux personnes âgées Michèle Delaunay est confortablement réélue avec 58 % des voix, « un score très proche de celui réalisé par François Hollande dans cette circonscription », a-t-elle relevé. Elle laissera son siège de député à son suppléant Vincent Feltesse (PS). Le président de la communauté urbaine a des vues sur les municipales de 2014, contre Alain Juppé. Les résultats de dimanche soir ont de quoi le conforter.