Un restaurateur s'est retranché dans son établissement avec deux bonbonnes de gaz, lundi 21 mai à Bordeaux
Un restaurateur s'est retranché dans son établissement avec deux bonbonnes de gaz, lundi 21 mai à Bordeaux

Mickaël Bosredon

Le patron du restaurant «La dame blanche», situé place de Moscou à Bordeaux dans le quartier de Caudéran, s’est retranché tôt lundi matin dans son établissement. Selon les premières informations, il s’était enfermé avec deux bonbonnes de gaz et un bidon d’essence. L’alerte a été donnée vers 7 heures, et la police s’est rendue rapidement sur les lieux, rejointe vers 7 h 30 par les membres du GIPN. Une quinzaine de rues du quartier ainsi que la place de Moscou, où le trafic est très dense à cette heure-ci, ont été entièrement bouclées. Le GIPN a réussi à établir le dialogue avec le restaurateur, âgé de 66 ans, puis est intervenu vers dix heures. L’homme s’est facilement laissé interpeller.

Pierre Lothaire, maire-adjoint du quartier de Caudéran, s’est rendu sur place vers 7h30. «Je connais bien cet homme qui avait racheté cet établissement il y a deux ans et demi avec sa femme et ses deux fils.» L’élu a pu brièvement s’entretenir avec lui après son interpellation, et avant son transfert vers l’hôpital Charles-Perrens, où il a été placé en repos dans l’après-midi. «Il m’a raconté son désespoir. Cet homme a investi toutes ses économies dans cette affaire, et il croulait sous les dettes. Il devait plusieurs mois de loyers, et une procédure de liquidation judiciaire venait d’être engagée. Il était acculé.»

Pour Pierre Lothaire, cet acte était surtout «un cri de désespoir». «Mais il y a eu tout de même beaucoup d’angoisse tout au long de la matinée.»