L'association Récup'R redonne vie aux vieux vélos

« C'est hallucinant de voir autant de choses partir à la déchetterie ». C'est de ce constat qu'est parti Deil Toussaint, chargé de projet de l'association Récup'R. Installée depuis deux mois ...

— 

Un vieux clou peut retrouver du service.

Un vieux clou peut retrouver du service. — C. Blumberg / 20 Minutes

« C'est hallucinant de voir autant de choses partir à la déchetterie ». C'est de ce constat qu'est parti Deil Toussaint, chargé de projet de l'association Récup'R. Installée depuis deux mois à côté de la gare Saint Jean, cette ressourcerie a pour but de réduire les déchets par la mise en place d'une filière de récupération et de remise en état de vélos. « L'idée est de donner une seconde vie à ces objets et de les revendre à des prix raisonnables », explique Deil Toussaint. Les vélos sont collectés sur place ou à domicile puis l'association les répare ou récupère les pièces détachées. Dérailleurs, dynamos, béquilles, pédales, sonnettes, cadres ou roues, tout ce qui est encore utilisable est mis à la disposition des adhérents de Récup'R qui peuvent ainsi entretenir leur vélo lors des « ateliers Rustine » organisés tous les samedis. Même si l'association s'est installée quelques mois après l'apparition des VCub, son chargé de projet n'est pas inquiet quant à la volonté des gens d'acquérir leur propre vélo : « Nous avons mené différentes études dans d'autres villes où ces deux systèmes cohabitent. Dans un premier temps, l'achat de vélos stagne. Mais ensuite, il y a une véritable reprise. En fait, les systèmes de location comme le VCub donnent envie aux gens de s'équiper ». L'association envisage maintenant d'étendre son champ d'action aux tissus, au mobilier et même à l'électroménager.S.G.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.