Coup de chaud sur les factures

Les tarifs de Gaz de Bordeaux à la hausse. Effective depuis hier, après validation des pouvoirs publics, la nouvelle tarification prévoit une hausse moyenne de 6,1 %, applicable au 1er janvier de cette année. En cette période de froid où les consomma...

Marion Guillot

— 

Les tarifs de Gaz de Bordeaux à la hausse. Effective depuis hier, après validation des pouvoirs publics, la nouvelle tarification prévoit une hausse moyenne de 6,1 %, applicable au 1er janvier de cette année. En cette période de froid où les consommations s'envolent, le coup est rude pour les 213 000 abonnés.

Le collectif des usagers de Gaz de Bordeaux dénonce « une décision inacceptable et incompréhensible ». Selon sa porte-parole, Marianick Saliceti, « la hausse atteint même 7,73 % pour les plus gros consommateurs, ceux qui utilisent à la fois le gaz pour se chauffer, cuisiner et pour l'eau chaude sanitaire ». Et si la taxe carbone voit le jour en juillet, comme le prévoit le gouvernement, les tarifs feraient un bond supplémentaire de 9 %. Conclusion : « En 2010, on risque de frôler les 20 % d'augmentation à Bordeaux », s'alarme le collectif, qui craint que le gaz ne devienne « inaccessible pour les consommateurs ». De son côté, la direction de Gaz de Bordeaux tente de calmer les esprits. Elle explique qu'elle n'a pas eu le choix, ses tarifs régulés étant « indexés sur les cours du pétrole ». « Nous n'avons fait que répercuter la hausse des prix d'achat que nous avons subie il y a six mois », fait valoir la société. Elle ajoute qu'en juillet, ses tarifs avaient baissé de 15 %. « En fin de compte, les usagers retrouvent les tarifs d'il y a un an et demi », conclut la direction. La pilule a néanmoins du mal à passer. « On ne comprend pas pourquoi le gaz est moins cher à Strasbourg et Grenoble, établissements locaux de distribution comparables à celui de Bordeaux », s'emporte le collectif des usagers. W

Le détail des tarifs sur www.gazdebordeaux.fr.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.