• Les aménagements publics de ces quais, le long du boulevard des Frères Moga, ont été présentés mardi soir.
  • L'objectif principal est de réduire la place de la voiture.
  • Des percées seront réalisées pour rejoindre ces quais, notamment la création d'une nouvelle rue commerçante qui partira de la gare.

« On ne va pas se mentir. Aujourd’hui, on a une autoroute qui entre dans Bordeaux. Et cela, c’est fini ! » Alain Juppé a présenté mardi soir, lors d’une réunion publique, le projet de réaménagement des quais au niveau du boulevard des Frères Moga à Bordeaux, dans le périmètre de l’Opération d’intérêt national (OIN) Euratlantique.

Emilie Kuziew, maire adjointe du quartier Bordeaux sud, Alain Juppé et Stephan de Faÿ, directeur général de l'établissement public Euratlantique.
Emilie Kuziew, maire adjointe du quartier Bordeaux sud, Alain Juppé et Stephan de Faÿ, directeur général de l'établissement public Euratlantique. - M.Bosredon/20Minutes

 

Réunion publique du 14 novembre 2017 sur la présentation du réaménagement des quais, boulevard des Frères Moga à Bordeaux
Réunion publique du 14 novembre 2017 sur la présentation du réaménagement des quais, boulevard des Frères Moga à Bordeaux - M.Bosredon/20Minutes

A ceux qui se sont inquiétés de la place de plus en plus réduite faite à la voiture en ville, le maire de Bordeaux et président de la Métropole a envoyé un message clair : « Ici va se substituer un boulevard urbain, ce qui implique de reporter les déplacements en voiture sur d’autres modes de transport. » Il faudra notamment que « les entreprises adoptent des plans vélo, mais cela ne se fera que si la pratique du vélo peut se faire en toute sécurité. »

>> A lire aussi : A quoi ressemblera Bordeaux en 2050 ?

Assurer la continuité des quais

Le projet prévoit « d’assurer la continuité des quais » a encore expliqué Alain Juppé. « Les quais de la rive gauche sont devenus un lieu de vie apprécié. L’objectif est de poursuivre, du quai des sports jusqu’au futur pont Simone-Veil (qui reliera Bègles à Floirac en 2020, ndlr) avec des espaces apaisés. »

Projet de réaménagement des quais à Bordeaux dans le secteur Saint-Jean-Belcier
Projet de réaménagement des quais à Bordeaux dans le secteur Saint-Jean-Belcier - Exit Paysagistes Associés

En bordure de Garonne est prévue une promenade piétonne, avec plusieurs aménagements urbains et des plantations. De la place sera accordée aux espaces festifs. « Il faudra attacher de l’importance au mobilier urbain et à l’éclairage, or, là j’ai vu dans la présentation des choses pas très sympathiques : il faudra prévoir des éclairages plus chauds » a prévenu Alain Juppé. En retrait, une deux-fois-deux voies de circulation pour les véhicules, sur laquelle la vitesse devrait être limitée à 50 km/h, et à laquelle se rajoutera une deux-fois-une voie pour un transport en commun en site propre, un bus qui, depuis la gare, empruntera les quais et passera par le pont Simone-Veil pour aller jusqu’à Floirac.

Projet d'aménagement des quais de Bordeaux boulevard des Frères Moga
Projet d'aménagement des quais de Bordeaux boulevard des Frères Moga - Exit Paysagistes Associés

Epaisseurs variables et dénivelés importants

Claire Gilot, chef du projet pour l’agence bordelaise Exit Paysagistes qui a été choisie pour réaliser les aménagements publics, est venue présenter le détail de ce chantier colossal. « De la plaine des sports au pont Simone-Veil, c’est 2 km d’aménagement à réaliser, qui doivent permettre de terminer cette nouvelle boucle autour des quais au sud de Bordeaux. Le développement des mobilités douces et des transports en commun sera un outil majeur de cet aménagement. »

>> A lire aussi : La discothèque La Plage va renaître sur la tête du pont Saint-Jean

S’il s’agit d’une « continuité » avec les quais actuels de la rive gauche, ce sera aussi une « complémentarité » a assuré la paysagiste, « car cette séquence est singulière dans sa morphologie ». Les épaisseurs y sont en effet très variables, et les dénivelés importants, notamment autour du pont Saint-Jean. « C’est quelque chose de particulier qu’on n’effacera pas. » Il est ainsi prévu un « système d’ondulation entre les voies du boulevard, un paysage linéaire en lanières, avec des plantations qui viennent alimenter cette promenade, du fleuve jusqu’aux premières façades », poursuit Claire Gilot. Les premiers aménagements de carrefours démarreront dès la mi-2018, et la livraison finale est prévue pour 2024.

Projet de réaménagement des quais à Bordeaux dans le secteur Saint-Jean-Belcier
Projet de réaménagement des quais à Bordeaux dans le secteur Saint-Jean-Belcier - Exit Paysagistes Associés

La tête du pont Saint-Jean sera, elle, « radicalement modifiée » prévient Stephan de Faÿ, directeur général de l’établissement public Euratlantique. Les travaux à cet endroit s’étaleront entre 2020 et 2023, et verront notamment la création de la nouvelle discothèque La Plage, actuellement quai de Paludate.

Une nouvelle rue commerçante, de la gare jusqu’aux quais

L’enjeu du projet d’aménagement est également « d’amener la gare Saint-Jean sur les quais » résume Alain Juppé. « Il faut relier les quartiers loin du fleuve et le parvis de la gare, à la Garonne par des espaces cyclables et piétons » renchérit Stephan de Faÿ. Pour cela, « des traversées verticales viendront se connecter aux quais tous les 200-300 mètres » explique Claire Gilot.

>> A lire aussi : Un aquarium géant en projet sur la rive droite pour 2021

La percée la plus spectaculaire sera la création de la Rue Bordelaise, qui ira du parvis de la gare jusqu’aux quais. Après avoir repris la copie à zero concernant le travail urbanistique sur l’avant-gare en 2016, Euratlantique a lancé un concours d’architectes. « Un des projets s’est imposé comme une forme d’évidence » lance Stephan de Faÿ. Celui de l’architecte parisien Edouard François.

Projet de création d'une rue piétonne entre la gare de Bordeaux et les quais
Projet de création d'une rue piétonne entre la gare de Bordeaux et les quais - Maison Edouard François

Il s’agit, ni plus ni moins, « de créer un morceau de rue Sainte-Catherine, une rue piétonne qui puisse connecter cette gare et les quais. » Un axe de plus de 200 mètres qui sera percé entre les rues Charles-Domercq et Saget, pour déboucher au pied du pont Saint-Jean. Il permettra de voir le fleuve dès la sortie de la gare Saint-Jean. Des commerces seront installés au rez-de-chaussée, et des logements et des bureaux en étages. Cette percée ne sera pas sans conséquence sur certains bâtiments existants, puisqu’il est question de démolir les actuels locaux de l’Insee, rue Saget.

>> A lire aussi : Les premières constructions de l'étonnant quartier Bastide-Niel vont démarrer

Cette nouvelle « rue Bordelaise » proposera des commerces de vêtements, de beauté, santé et loisirs. L’opération permettra le maintien du Carrefour Market existant qui devrait cependant être déplacé. « Ecrite dans la pierre bordelaise et les gabarits de la ville de Pierre, elle constituera pour beaucoup de voyageurs le premier contact avec Bordeaux et une invitation à descendre vers la Garonne » indique l’EPA Euratlantique. La livraison serait prévue vers 2024-2025.