• Le projet, porté par quatre anciens sportifs, se veut un lieu d'innovation dans le secteur des sports et loisirs.
  • Outre des compétitions et des espaces consacrés à la pratique, il accueillera des événements culturels comme des expositions et des concerts.
  • En attendant 2020, deux grands événements sur une dizaine de jours devraient organisés à Bordeaux en 2018 et 2019.

Prévu pour 2020 sur le quartier Bastide-Niel en cours de construction, le projet Sandspot Village est en train de prendre corps. Porté par quatre anciens sportifs, ce lieu d’une surface de 8.000 m2 investira le bâtiment de la caserne Bastide-Niel, situé derrière l’actuel skate-park de Darwin.

Sandspot à Bordeaux sera un temple consacré aux sports de sable et à plusieurs événements culturels
Sandspot à Bordeaux sera un temple consacré aux sports de sable et à plusieurs événements culturels - les glacières architecture

 

>> A lire aussi : Bordeaux: Les premières constructions de l'étonnant quartier Bastide-Niel vont démarrer

Consacré aux sports de sable (beach volley, soccer, rugby, tennis…) il accueillera aussi une tour d’escalade de 27 m, et réunira tout un tas d’autres activités, comme des commerces, des espaces de recherche médicale et d’autres réservés à l’art et à la culture. « Ce sera un lieu de vie hybride où l’on veut innover dans le secteur des sports et des loisirs », explique l’un des associés Benoît Roger.

Des festivals dont un « Bordeaux Sports Film Festival »

« Le sport est un fil rouge, mais l’ensemble Sandspot Village, c’est bien plus que cela, ajoute Joël Cantona, un des autres partenaires. Ce sera un lieu au service de l’industrie du sport avec de la recherche, du bien être, des échoppes sur l’industrie du sport. Ce sera aussi un lieu culturel avec une grande librairie du sport, des festivals dont un "Bordeaux Sports Film Festival", de la littérature, des expositions photographiques et cinéma avec de grands événements sur l’histoire du sport, et de la musique avec une grande scène. Et tout cela dans un centre complètement connecté. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Vague artificielle, chute libre et sports de sable indoor, le secteur du loisirs fait sa révolution

« Nous souhaitons sortir de ce clivage 100 % sport, puisque nous cassons les codes traditionnels de la pratique sportive et c’est cela qui nous anime », poursuit le frère de l’ex-footballeur Eric Cantona.

Un terrain principal de 1.100 m2 avec 3.000 places assises potentielles

Un terrain principal de 1.100 m2 permettra d’accueillir de grands événements, comme des compétitions de beach volley et de beach soccer. « Il pourra être doté de 3.000 places assises maximum pour ces grands rendez-vous, dont 1.000 places intégrées dans des tribunes naturelles », détaille Benoît Roger. Un autre espace sera réservé à la pratique loisirs, et un dernier à la préparation physique et à la récupération.

>> A lire aussi : Bordeaux: On pourra jouer au golf sur le toit de la future «cathédrale des sports»

En mezzanine prendront place des salles de formation et un incubateur de start-up, et sur tout un côté des échoppes commerciales, « dans l’esprit de La Grande Poste à Bordeaux. » Le projet est chiffré aux alentours de « 8-10 millions d'euros », estime Benoît Roger, et « nous sommes actuellement dans la phase de finalisation du montage financier avec nos partenaires. »

Le projet est né de la réflexion des quatre associés que « la pratique sportive libre est devenue quelque chose de primordial, analyse Benoît Roger. Chacun a mis ses ingrédients pour créer ce projet. »

En attendant 2020, deux grands événements en préparation à Bordeaux

En attendant 2020, les quatre porteurs du projet ne veulent pas rester les bras croisés, mais au contraire donner l’eau à la bouche. « Nous travaillons à l’organisation de deux grands événements liés aux sports de sable, qui se tiendraient à Bordeaux en 2018 et 2019. Joël Cantona étant organisateur de compétitions nationales et internationales, nous voudrions accueillir un rendez-vous de beach soccer à Bordeaux, autour d’événements grand public sur une dizaine de jours. La deuxième manifestation serait, elle, organisée autour d’une compétition de beach volley. »

« Nous sommes en train de finaliser ces projets. Nous souhaiterions les organiser sur la place des Quinconces, mais pour 2018 cela paraît compliqué, alors nous avons un lieu potentiellement adapté sur la rive droite, non loin du futur Sandspot. »