Bordeaux: Avec Eklo, Jo&Joe ou Altica, l'hôtellerie classique vit une transformation historique

HOTELLERIE Bordeaux va devenir un terrain d'expérimentation pour plusieurs nouveaux concepts d'hôtels économiques, qui témoignent de la transformation que vit le secteur, en raison notamment de la concurrence d'AirBnB...

Mickaël Bosredon

— 

Image de synthèse du projet d'Eklo Hôtel, dans le quartier Bastide-Niel à Bordeaux

Image de synthèse du projet d'Eklo Hôtel, dans le quartier Bastide-Niel à Bordeaux — EKLO HOTEL

  • La nouvelle chaîne Eklo Hôtels s'installera dans le quartier Bastide-Niel.
  • Mob Hôtel et Jo&Joe s'implanteront, eux, sur le quartier Brazza.
  • La chaîne régionale d'hôtels Altica entame pour sa part une transformation profonde de ses établissements.

A regarder le nombre de projets de nouveaux concepts d’hôtels « économiques » (deux étoiles) sur Bordeaux, c’est une véritable révolution qu’est en train de vivre l’hôtellerie classique. Eklo, Jo & Joe, Mob Hôtel… Tous ces nouveaux concepts vont investir les nouveaux quartiers de Bordeaux, de Brazza à Euratlantique en passant par Bastide-Niel.

>> A lire aussi : Bordeaux: Une vingtaine de projets d'hôtels en cours dans la ville

Racheté en janvier 2016 par Pierre Courtois et le fonds d’investissement français Apicap, le groupe hôtelier Altica est lui aussi en train de subir une transformation profonde. Cette chaîne d’hôtels « économiques », qui compte une dizaine d’établissements dans le Sud Ouest - à Bordeaux, Arcachon ou encore Anglet - entend en effet s’adapter aux profonds changements que connaît le secteur actuellement.

L'hôtel de la chaîne Altica du port d'Arcachon
L'hôtel de la chaîne Altica du port d'Arcachon - Altica Groupe

« Il faut bouger car les clients veulent plus de services »

« En cinq ans, les choses sont allées très vite, explique Pierre Courtois, qui a travaillé 25 ans dans l’hôtellerie haut de gamme. AirBnB est arrivé et a mis sur le marché des appartements de qualité à des prix abordables. Il y a eu aussi Booking et tous les sites de comparaison, qui permettent aux clients de nous noter, de comparer les produits, les prix… Si nous, hôteliers, on ne veut pas rester 25 mètres derrière, il faut bouger car les clients veulent plus de services, et ils veulent partager l’hôtel, qu’il s’agisse de la clientèle business ou loisirs d’ailleurs. »

>> A lire aussi : Nouvelle Aquitaine: Un effet Airbnb sur les emplois touristiques du secteur de l’hébergement

Pour Altica, la réponse a été d’engager une transformation profonde de ses établissements. « Je suis convaincu que l’on peut transposer les codes du haut de gamme dans les hôtels économiques, assure Pierre Courtois, même si ce n’est pas un exercice facile car nous devons tenir des prix moyens de 65 euros par chambre. »

L'hôtel de la chaîne Altica à Villenave d'Ornon
L'hôtel de la chaîne Altica à Villenave d'Ornon - Altica Groupe

« Le client deux étoiles ne doit plus être le sous-client de l’hôtellerie »

Après les rénovations des hôtels de La Teste, Villenave d’Ornon et Floirac, Altica va poursuivre avec ceux d’Anglet et La Rochelle. Quatre millions d’euros seront investis pour améliorer le confort, apporter un WiFi « irréprochable », et surtout « décloisonner. »

« La clientèle recherche des espaces à vivre au sein même de l’hôtel, où on peut lui servir des collations toute la journée, où un homme d’affaires peut recevoir un client, et où elle peut se détendre. Par exemple à La Teste on a mis en place un terrain de boules en extérieur. Et nous proposons de la location de vélos, et bientôt de vélos électriques. Le client deux étoiles ne doit plus être le sous-client de l’hôtellerie, mais se situer au cœur de nos préoccupations. »

Eklo, un concept hybride entre l’hôtel et l’auberge de jeunesse

C’est le même constat qui a conduit Emmanuel Petit, un ancien du groupe Accor, à lancer la nouvelle marque Eklo Hôtels. Après l’ouverture de deux établissements au Havre et au Mans, Eklo s’est installée il y a peu à Lille, et arrive sur Bordeaux, où le groupe a même implanté son siège social.

L'hôtel de la chaîne Eklo à Lille
L'hôtel de la chaîne Eklo à Lille - Eklo

« Eklo, c’est un concept atypique, hybride, entre la chambre privative, la chambre familiale et l’auberge de jeunesse pour accueillir des groupes de sportifs et de scolaires. A Bordeaux, nous installerons même deux petits appartements au sein de la résidence, pour ceux qui viennent travailler 15 jours ici. Ce sera donc très différent par rapport à l’hôtel économique tel qu’on le connaît aujourd’hui », raconte Emmanuel Petit.

« Un lieu de vie où l’on peut travailler comme à la maison »

L’idée est « d’en faire un lieu de vie, où les gens peuvent travailler sur place dans un esprit comme à la maison. Un soin particulier est apporté au confort et à la décoration, et nous proposerons des ordinateurs, des imprimantes et de la restauration. Surtout, il y aura un accueil 24/24 h, pour remettre de l’humain et de l’hospitalité. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Les premières constructions de l'étonnant quartier Bastide-Niel vont démarrer

L’établissement bordelais, dont les travaux de construction démarrent cette semaine, proposera 128 chambres, dont 100 chambres privatives, au pied du jardin botanique, dans le quartier Bastide-Niel. Sa livraison est prévue pour novembre 2018. Emmanuel Petit souhaiterait par la suite ouvrir une deuxième résidence, du côté des Bassins à Flot. Il vise dix hôtels en France en 2019, et une cinquantaine d’ici une dizaine d’années.

Image de synthèse du projet d'Eklo Hôtel dans le quartier Bastide-Niel à Bordeaux
Image de synthèse du projet d'Eklo Hôtel dans le quartier Bastide-Niel à Bordeaux - EKLO HOTEL

Les tarifs démarreront à 38 euros la chambre, pour une moyenne de 45 euros. « Contre 60 ou 70 euros pour un hôtel économique classique dans Bordeaux intra-muros », souligne Emmanuel Petit. Pour l’entrepreneur, « l’hôtellerie classique s’est un peu endormie sur ses lauriers, et est devenue chère et vieillissante au moment où Booking et AirBnB faisaient leur apparition, séduisant une clientèle jeune en recherche d’expériences à des prix attractifs. »

Mob Hôtel et Jo & Joe dans le futur quartier Brazza

Le succès de nouvelles marques, comme Mama Shelter, a aussi donné des idées. Mob Hôtel est en effet une déclinaison du Mama Shelter. A Bordeaux, dans le futur quartier Brazza, ce lieu ouvert aux start-up, accueillera potagers ou barber-shops, en plus des chambres et des traditionnels restaurants.

>> A lire aussi : Landes: Un hôtel branché qui fait de l’œil aux surfeurs a ouvert à Hossegor

Accor Hôtels a, lui, lancé sa marque Jo & Joe à Hossegor, et bientôt à Bordeaux dans le quartier Brazza également, où il proposera 686 lits et deux restaurants.

Concept d'hôtel JoJoe par Accor Hôtels
Concept d'hôtel JoJoe par Accor Hôtels - Y.Tohmé Architects & associates

Une révolution, on vous dit.