Girondins: «Passé 30 ans, on te regarde différemment», regrette Nicolas Maurice-Belay

FOOTBALL L’ancien milieu de terrain bordelais n’a toujours pas retrouvé de club…

C.C.

— 

Le joueur des Girondins de Bordeaux Nicolas Maurice-Belay fête son but face à Lens le 5 avril 2015.

Le joueur des Girondins de Bordeaux Nicolas Maurice-Belay fête son but face à Lens le 5 avril 2015. — AFP

La réalité du marché du travail peut parfois être dure. Même pour un footballeur professionnel. L’ex-joueur des Girondins de Bordeaux, Nicolas Maurice-Belay, en fait la découverte à 32 ans. Depuis son départ du club en juin dernier, le milieu de terrain est au chômage faute d’avoir retrouvé un club pendant le mercato estival.

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Une appellation contrôlée 100% Gourvennec

14 saisons de Ligue 1 derrière lui 

Ce mercredi matin, il se confie sur cette situation un peu particulière pour lui dans le journal, L’Équipe. Celui qui est s’entraîner actuellement chez lui dans le Val-de-Marne revient sur la question de l’âge : « Passé trente ans, on te regarde différemment. On m’avait prévenu. Je ne voulais pas y croire. Pourtant, c’est vrai. Ça fait bizarre de découvrir l’envers du décor. »

À l’image de Florian Marange, un autre ancien bordelais, Nicolas Maurice-Belay continuer à s’entraîner avec d’autres collègues en attendant de retrouver un nouveau projet. « C’est mieux d’être à plusieurs. On s’épaule », explique-t-il. Après 14 saisons en Ligue 1, il a étudié une offre du Levski Sofia et une autre venue d’Australie en tout gardant un œil sur la Ligue 2.

>> A lire aussi : Mercato: La grande braderie des Girondins de Bordeaux