BMX: A Bordeaux, on prépare les championnats de France et d'Europe

CYCLISME La piste est en pleine construction…

Laetitia Dive

— 

Le champion Joris Daudet sera de la partie pour les deux compétitions.

Le champion Joris Daudet sera de la partie pour les deux compétitions. — Raul Arboleda

  • C’est aux Quinconces, sur la plus grande place d’Europe que les championnats de France et d’Europe vont se dérouler successivement
  • Plusieurs pilotes bordelais y participeront, notamment Joris Daudet et Manon Valentino

Sur la place des Quinconces et sous une chaleur caniculaire, une piste est en train de se monter : celle qui accueillera tour à tour le championnat de France, puis d’Europe de BMX. La compétition hexagonale se tiendra en premier, du 7 au 9 juillet. Puis les athlètes européens entreront en piste du 13 au 16.

La mairie met la place des Quinconces gratuitement à disposition.
La mairie met la place des Quinconces gratuitement à disposition. - Laetitia Dive

6.000 tonnes de sable

« Pour construire la piste, il a fallu faire venir 6.000 tonnes de sable depuis des carrières du Périgord et de Charente », raconte Bruno Ripault, le président du Stade Bordelais ASPTT BMX, en charge de l’organisation de l’événement.

Les travaux ont débuté lundi dernier et devraient s’achever mardi ou mercredi. Un village commercial, ouvert du 7 au 16 juillet, sera également installé. L’objectif ? Faire venir un public large, notamment de nouvelles personnes susceptibles de s’intéresser à la discipline. « Sur les dix jours, il devrait y avoir entre 80.000 et 100.000 personnes qui vont passer », précise Bruno Ripault.

6000 tonnes de sables servent à construire la piste.
6000 tonnes de sables servent à construire la piste. - Laetitia Dive
Les organisateurs attendent entre 80 000 et 100 000 personnes sur les lieux de l'événement.
Les organisateurs attendent entre 80 000 et 100 000 personnes sur les lieux de l'événement. - Laetitia Dive

Double opportunité

Pour le responsable du Stade Bordelais, ces deux événements sont une double aubaine. D’abord parce qu’ils permettent de rentabiliser la construction de la piste entraînant la « mutualisation des coûts ». Ensuite, parce qu’organiser cette compétition permet de propulser le club sous les feux des projecteurs : « Cela nous donne de la notoriété dans le monde du BMX. Et ça nous permet de faire connaître la discipline au grand public. On espère que ça va nous apporter de nouveaux adhérents pour l’année prochaine ».

>> A lire aussi : «Tu as quoi entre le cours de maths et d'anglais ? Cours de skate !»

En 2012, le Stade Bordelais ASPTT avait déjà organisé le championnat de France et l’événement avait été couronné de succès et permis au club d’enregistrer de nouvelles inscriptions pour l’année suivante : entre 10 et 15 % de plus.

Plusieurs Bordelais en lice

Depuis, la notoriété du club va croissante, notamment grâce à Joris Daudet, champion du monde en 2011 et qui s’était arrêté aux quarts de finale aux Jeux olympique de Rio l’an passé. L’autre star du club, c’est Manon Valentino, triple championne de France et finaliste aux JO de 2016. Tous deux feront partie des 2.300 pilotes qui prendront part à la compétition européenne. Ils participeront également aux championnats de France (1.200 pilotes).

« Ils sont en pleine phase d’entraînement, ils espèrent briller chez eux. Dans la catégorie cadets, on a aussi deux espoirs avec Jérémy Bodzen et Lucas Auchecorne », raconte Bruno Ripault.

>> A lire aussi : Handball: Dans la famille Fernandez, je demande le frère

Pour ne pas trop souffrir de la chaleur à quinze jours du début des épreuves, les pilotes s’entraînent surtout le soir… en espérant que la canicule ne durera pas : « Quel que soit le temps, il faudra gérer. Ce sont des efforts intenses et violents avec beaucoup de répétitions dans les performances. »