Gironde: Plusieurs nageurs en difficulté sortis de l'eau

SECURITE De nombreuses plages girondines ne sont pas encore surveillées. La prudence est donc de mise en cette fin de week-end de l'Ascension...

M.B.

— 

L'hélicoptère Dragon 33, de la sécurité civile de Gironde

L'hélicoptère Dragon 33, de la sécurité civile de Gironde — S.ORTOLA/20MINUTES

Baigneurs, attention. On relève depuis vendredi plusieurs interventions de sauveteurs et de surfeurs sur le littoral girondin, bondé pour ce week-end de l'Ascension placé sous le signe de fortes chaleurs. Surtout, nombre de plages ne sont pas encore surveillées. La prudence est donc de mise en ce dimanche, où des records de températures devraient encore être battus.

Vendredi, sur la plage de Carcans, non surveillée, cinq nageurs, emportés par des courants de baïne, n’ont eu la vie sauve que grâce à l’intervention de surfeurs et de sauveteurs nautiques qui s’entraînaient avec un jet ski, rapporte Sud Ouest. Un nageur est également porté disparu. La plage a dû être évacuée et le drapeau rouge a été hissé.

Sur la plage de Lacanau, qui est elle surveillée, les sauveteurs ont sorti 21 personnes de l'eau vendredi également.

Les plages de la façade Atlantique ont connu ces derniers jours une forte fréquentation en raison de températures qui sont montées, comme à Arcachon, jusqu'à 32°C, un pic de chaleur légèrement atténué samedi avant une nouvelle journée bien estivale dimanche.

« Beaucoup de monde »

A Arcachon et Lacanau, tous les hôtels et campings sont complets et les vacanciers de ce week-end de l'Ascension viennent principalement de la région parisienne et de Bordeaux.

« Il y a beaucoup de monde. C'est très lié à la chaleur et à la proximité de Bordeaux. Jeudi et vendredi, les gens mettaient deux à trois heures pour venir de Bordeaux au lieu de 45 minutes », a observé Caroline, du Lacanau Surf Club