Bordeaux: Dieudonné revient (mais pas forcément parmi les siens)

CULTURE Après plusieurs polémiques, l'humoriste avait modifié le texte de son spectacle…

Geoffrey Clémençon

— 

Dieudonné poursuit sa tournée et s'arrête à la patinoire de Mériadeck le vendredi 5 avril avec son spectacle "La politique". (Illustration)

Dieudonné poursuit sa tournée et s'arrête à la patinoire de Mériadeck le vendredi 5 avril avec son spectacle "La politique". (Illustration) — M.Libert/20 Minutes

  • Dieudonné revient à Bordeaux après deux ans d’absence
  • Il est en spectacle ce vendredi 5 avril

« Il n’a pas sa place dans une salle de spectacle. » Fabien Robert, adjoint à la culture à la mairie de Bordeaux, était catégorique concernant Dieudonné, il y a deux ans au micro de France 3 Nouvelle-Aquitaine. Pourtant l’humoriste revient le vendredi 5 avril à 20 h à la patinoire de Mériadeck sans faire de bruit après deux autres spectacles en 2016.

Qu’est-ce qui a changé ? « Ce n’est pas le même spectacle, ce n’est plus La bête immonde mais La politique. Je ne l’ai pas vu mais si ce dernier n’a pas été interdit j’imagine qu’il est sans doute plus soft et que l’artiste a adouci ses propos. Propos que nous condamnons dès que l’histoire est instrumentalisée ou que la haine est attisée. On ne peut pas tout le temps de se réfugier derrière la liberté d’expression », justifie Margaux Larroucau, chargée de communication pour S.O.S Racisme.

>> A lire aussi : Dieudonné ne sera pas indemnisé après l'interdiction de son spectacle à Angers

Un contexte différent

Même son de cloche du côté de Fabien Robert : « Il y a deux ans, les spectacles de Dieudonné faisaient polémique. Une circulaire du ministère de l’Intérieur avait même été déposée, ce n’est pas rien ! Dans le contexte de l’époque, avec les propos antisémites, oui, il n’avait pas sa place sur scène ! A titre personnel, je pense qu’il ne l’a toujours pas mais nous sommes en démocratie. Mon avis ne compte pas. D’un point de vue strictement légal, c’est très compliqué d’interdire un événement en présumant que des incidents vont se dérouler. »

Pour rappel, en janvier 2014, Le mur programmé à Tours, Orléans et Nantes avait été interdit. Ces multiples interdictions avaient forcé l’humoriste a changé certains textes de son spectacle. Dieudonné avait alors pu jouer à la patinoire de Mériadeck… Avant de remettre le couvert vendredi soir !

>> A lire aussi : Dieudonné condamné à deux mois de prison ferme en appel pour incitation à la haine raciale