Gaëtan Laborde a marqué à douze reprises depuis le début de la saison (toutes compétitions confondues)
Gaëtan Laborde a marqué à douze reprises depuis le début de la saison (toutes compétitions confondues) - Nicolas Tucat

Comme le stipule son contrat de prêt, Enzo Crivelli ne jouera pas à Bordeaux ce samedi, alors que ses coéquipiers bastiais s’apprêtent à affronter les Girondins. Au Matmut-Atlantique, il aurait pourtant pu croiser le joueur auquel il pourrait faire de l’ombre dès la saison prochaine s’il revient bien chez les Marine et Blanc :  Gaëtan Laborde.

Des profils comparables

Les deux jeunes attaquants ont bien des choses en commun, à commencer par leur âge : 22 ans (même si le Landais soufflera ses 23 bougies en mai). Ils occupent le même poste sur le terrain (avant centre) et, alors que Gaëtan Laborde revenait de trois prêts successifs en début de saison, son coéquipier faisait le choix de partir pour Bastia au même moment.

Jocelyn Gourvennec avait regretté cette décision : « A Bastia il joue régulièrement, reconnaissait le coach en novembre. Enzo pensait que ce ne serait pas le cas chez nous. Ce n’est pas ce que je lui avais dit ».

>> A lire aussi : Girondins: Ça se bouscule en attaque

Son départ aura permis à Gaëtan Laborde de s’affirmer en attaque… puis de s’y imposer au détriment de Jérémy Ménez et Diego Rolan. « Par rapport au début de la saison, on n’a plus du tout à faire au même joueur, estime son agent, Christophe Hutteau. Il a toujours eu cette efficacité devant le but, mais il lui fallait travailler dos au but et dans le jeu sans ballon. Grâce à la confiance de son coach il a progressé là-dessus ».

Deux renards pour une surface ?

A l’aube de la 34e journée, le Landais s’affiche comme le meilleur buteur de l’effectif bordelais, avec 12 réalisations (toutes compétitions confondues). Depuis janvier, il s’illustre particulièrement aux côtés de François Kamano et Malcom.

>> A lire aussi : VIDEO. Ligue 1: Vous connaissiez la MSN au Barça ? On vous présente la OKLM à Bordeaux

Cette charnière offensive a désormais un surnom : la KLM (pour leurs initiales). Mais si Enzo Crivelli revenait, Gaëtan Laborde pourrait subir cette concurrence : « Pour Kamano et Malcom ça ne changerait probablement pas grand chose que ce soit l’un ou l’autre, estime Romain Manci des Ultramarines. On veut des renards des surfaces, et Laborde comme Crivelli sont des chercheurs de buts ».

Un retour incertain

S’il est sûr que le Landais sera dans l’effectif l’an prochain, rien n’est encore certain en ce qui concerne Enzo Crivelli. A Bastia, le joueur réalise lui aussi une belle saison avec huit buts en Ligue 1. Et, bien que son club soit dernier au classement, il a montré que pour lui, Bastia était plus qu’un prêt.

>> A lire aussi : Bastia-Lyon: Le groupe ultra Bastia 1905 annonce sa mise en sommeil

Il y a une semaine, avant la réception de Lyon, l’attaquant appelait les supporters corses à venir les soutenir, affirmant : « Je crois au maintien, car c’est ma mission, partir et laisser Bastia en Ligue 1 ».

Le joueur demandait aux supporters de venir en nombre
Le joueur demandait aux supporters de venir en nombre - capture d'écran

« Il correspond tout à fait à nos valeurs et aux attentes du groupe comme du public », expliquait il y a quelques mois Benoit Tavenot, l’ancien entraîneur adjoint du club, parti en mars.

Son séjour corse devrait pourtant se terminer lors du mercato d’été. Est-ce pour cela qu’il voudra revenir aux Girondins ? « Il est en Equipe de France espoirs, ça pourrait convaincre Jocelyn Gourvennec de le garder », estime Romain Manci. Reste à savoir si le joueur serait d’accord.

>> A lire aussi : Ligue 1: Comment ça se passe à Bastia pour Enzo Crivelli ?

 

Mots-clés :