Quelque 19.000 coureurs sont attendus au semi-marathon, marathon et marathon-relais de Bordeaux Métropole, qui se tient ce samedi. Ce qu’il faut savoir.

La sécurité. Deux compagnies de CRS seront mobilisées, ainsi que 109 agents de sécurité et une centaine d’officiers de police répartis sur la totalité du parcours. Le cahier des charges a été revu à la hausse, ce qui se traduit par un surcoût d’environ 100.000 €. C’était cela ou annuler l’événement, question qui s’est posée au regard des récents attentats en Europe.

La circulation. La cohabitation entre ce genre de manifestation de grande ampleur en plein air et le commerce de proximité reste un casse-tête à résoudre chaque année. Mais pas le choix, il faudra bien bloquer plusieurs axes de circulation, et ce dès vendredi soir. Ainsi, dès 22 h, les voies allant du quai Richelieu (porte de Bourgogne) à la rue Ferrère seront fermées à la circulation jusqu’à dimanche 14 h. Samedi, l’hypercentre de Bordeaux sera fermé à toute circulation de 19 h 30 à 3 h du matin. Plusieurs autres axes routiers seront ponctuellement concernés par des fermetures à partir de samedi soir. La liste sur www.marathondebordeauxmetropole.com

Les transports en commun. Le réseau de transport de Bordeaux Métropole propose un Pass Marathon à 3 euros pour se déplacer de manière illimitée sur le réseau TBM (tram, bus, Bat3 et parc-relais) toute la journée du samedi 15 avril et jusqu’à 7 h le dimanche 16 avril. Les trams circuleront toute la nuit de samedi à dimanche, avec des coupures de service pendant le passage du marathon.

Les déchets. Samedi, la collecte des déchets dans Bordeaux centre (débutant habituellement à 21 h) commencera à 15 h et se terminera à 19 h. Les habitants sont priés de rentrer leur bac aussitôt la collecte terminée.