Ligue 1: Bordeaux rend hommage à Triaud en inscrivant cinq buts face à Montpellier

FOOTBALL L'ancien président a d'ailleurs dignement fêté la victoire en craquant un fumigène avec le Virage Sud...

Laetitia Dive

— 

Diego Rolan a inscrit un doublé ce samedi soir.

Diego Rolan a inscrit un doublé ce samedi soir. — Nicolas Tucat

C’était plus qu’une simple journée de Ligue 1 au Matmut-Atlantique. D’abord parce que les Girondins avaient à cœur de se venger après l’humiliation infligée par les Montpelliérains lors du match aller (4-0) en décembre dernier.

Ensuite, parce que pour la première fois depuis l’annonce du départ de Jean-Louis Triaud, les joueurs et les supporters ont eu l’occasion de lui rendre hommage à domicile… et de la meilleure des manières dans les deux cas.

Un beau cadeau de départ

Au coup d’envoi, les yeux des spectateurs étaient surtout rivés sur le Virage Sud : dix jours après l’annonce du départ de Jean-Louis Triaud de la présidence du club, les Ultras ont déployé un tifo à l’effigie de celui qui a régné sur le Haillan durant vingt et un ans.

Quatre-vingt-dix minutes et cinq buts girondins plus tard, la banderole flottait à nouveau dans le Virage Sud… alors rejoint par le principal intéressé. Et pour fêter son départ avec les siens, l’ancien président a allumé un fumigène, geste normalement interdit… « C’est un adieu, mais je suis toujours là, la preuve. Allez les gars, continuez, on a besoin de vous et la saison n’est pas finie », a-t-il déclaré au micro, largement applaudi par les supporters.

La revanche sur le terrain

« J’avais dit à Monsieur Triaud que j’aurais bien aimé lui dédier une victoire qui aurait été un superbe exploit [à Monaco, 2-0]…avec une semaine de décalage on était très content de lui offrir cette victoire », se réjouissait Jocelyn Gourvennec à l’issue de la rencontre.

Pour la première fois de la saison, ses joueurs ont inscrit un total de cinq buts grâce, notamment, à un doublé de Diego Rolan (25e, 76e). Pourtant, Cédric Carrasso l’affirme, ils sont « tombés sur une belle équipe de Montpellier qui a joué au ballon, qui [les] a mis en difficulté ».

>> A lire aussi : Les supporters font tout pour que Carrasso reste

Même son de cloche chez Jérémy Toulalan : « On aurait pu faire un petit peu mieux, avoir un petit peu plus de maîtrise dans le jeu (…) je pense que c’est cher payé pour Montpellier ». Mais qu’importe la manière: grâce à ce score, l’équipe rejoint Marseille à la cinquième place tant convoitée.

Trois buts en sept minutes… ça ne vous rappelle rien ?

La rencontre s’est pour ainsi dire jouée entre la 25e et la 32e minute : Diego Rolan (25e), Younousse Sankharé (29e) et Valentin Vada (32e) ont tour à tour fait trembler les filets héraultais, atteignant le score de 3-0 à la mi-temps.

La dernière fois qu’une équipe en avait planté trois en si peu de temps, on en avait vraiment beaucoup parlé : il s’agissait du Barça face au PSG en 8es de finale de Ligue des champions (6-1).

Ce samedi soir, Bordeaux réalise donc le même exploit que Suarez et ses coéquipiers… D’accord on s’emballe un peu car l’adversaire et l’enjeu n’étaient pas les mêmes. Mais pour une équipe qui rêve de renouer avec l’Europe la saison prochaine, quoi de mieux que d’imiter l’un des plus grands clubs du continent ?

>> A lire aussi : Montpellier perd 5-1 à Bordeaux... «C’était la journée des cadeaux»