Anglet: La mairie veut attirer les mésanges pour lutter contre les chenilles processionnaires

INSOLITE Un couple de mésanges peut avaler jusqu’à 500 chenilles par jour…

E.P.

— 

Les chenilles processionnaires sont très présentes dans les pins de la ville d'Anglet.

Les chenilles processionnaires sont très présentes dans les pins de la ville d'Anglet. — ALLILI MOURAD/SIPA

Les chenilles processionnaires aiment à grignoter la forêt du Pignada d’Anglet, au Pays Basque. Et depuis quatre ans que l’épandage aérien n’est plus autorisé par la préfecture, pour des raisons écologiques, la mairie doit faire preuve d’imagination pour lutter contre ces larves urticantes.

Elle vient d’installer cette semaine une cinquantaine de nichoirs à mésanges sur sa commune, en complément des méthodes biologiques et des pièges à phéromones utilisés sur l’espace public, rapporte Sud-Ouest.

>> A lire aussi : Nice: Ils luttent contre les chenilles processionnaires avec... des paintballs

Agir aussi dans les jardins des particuliers

Il s’agit d’attirer les mésanges en installant des nichoirs sur la forêt de la Pignada sachant qu’un couple peut dévorer jusqu’à 500 chenilles par jour. Une initiative qui a l’avantage d’avoir un effet également sur les pins des particuliers, dont la municipalité ne peut prendre en charge les traitements.

>> A lire aussi : Pyrénées-Orientales: une pinède dévorée par les chenilles processionnaires

 

Mots-clés :