William Douet, un jeune bordelais ambitieux.
William Douet, un jeune bordelais ambitieux. - Clément Carpentier

« Allez-y », c’est en substance le message de William Douet aux nouvelles générations. Ce Bordelais de 24 ans est un homme engagé. Pourtant, cette volonté de faire bouger la société n’était pas ancrée en lui.

A part, un rôle de délégué de classe au lycée, William Douet était un jeune homme discret qui suivait un parcours classique à la faculté d’économie de Bordeaux.

Candidat à 23 ans

Mais, c’est justement lors de ses études et plus précisément une année à l’étranger, en Suisse, que le déclic va avoir lieu pour William Douet. A l’époque, on lui demande de rédiger une note sur l’euro (la monnaie) et c’est au cours d’une réunion sur le sujet qu’il rencontre un membre de l' Union Populaire Républicaine. Il est « séduit par les idées défendues mais j’étais un peu sceptique au début. J’ai mis neuf mois avant de devenir membre du parti ».

>> A lire aussi : Des jumeaux de 22 ans se lancent dans la course à la présidentielle

Willam Douet participe alors aux réunions, commence à militer, accompagne le candidat UPR aux élections départementales de 2015 avant enfin d’être lui-même candidat aux régionales quelques mois plus tard à seulement 23 ans. Au-delà des idées, cet engagement est avant tout « un acte citoyen » car pour lui « les nouvelles générations doivent s’engager, se montrer. C’est à nous de construire l’avenir ».

>> A lire aussi : Révo, le Youtubeur à l'accent du Sud qui fait marrer le Web

Pas toujours facile d’exister 

Attention, tout n’est pas rose et celui qui vient d’obtenir un master en économie, finance et négoce international en est conscient « en politique, c’est vraiment très compliqué de faire bouger les choses ». William Douet se dit même « déçu parce que lorsqu’on est jeune, on doit passer après. Les jeunes sont de plus en plus résignés face à ça ».

>> A lire aussi : Une youtubeuse toulousaine dépoussière l'Histoire avec les bons mots... rigolos

Aujourd’hui, s’il assure qu’il participera à la campagne présidentielle de 2017, il a pris un peu ces distances avec la politique. A seulement 24 ans, il souhaite maintenant développer sa propre entreprise car « là contrairement à la politique, le changement est concret, chaque jour on peut avoir de l’impact ».

Et même si, comme il aime le rappeler « le premier pas est toujours le plus compliqué », William Douet est un homme qui « souhaite participer au monde de demain ».

>> A lire aussi : «Comment j’ai chopé avec un brownie»

 

Mots-clés :