Le logo de l'Assurance Maladie devant un batiment de la Caisse primaire d'Assurance Maladie (CPAM), en 2012
Le logo de l'Assurance Maladie devant un batiment de la Caisse primaire d'Assurance Maladie (CPAM), en 2012 - Fred Dufour AFP

Mardi, de nombreux assurés de la Caisse Primaire d'Assurance maladie (CPAM) de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) ont trouvé portes closes dès... 14 h. Alors que la fermeture est programmée d'ordinaire à 16 h 30. Motif: le pot de départ du directeur de l'établissement, Alain Brousse, organisé au sein même de l'établissement.

L'affaire, révélée par France 3 et reprise par Sud Ouest, a été dénoncée par le syndicat CGT, qui souligne en outre que de nombreux petits fours ont été consommés et des bouteilles de champagne débouchées.  « Nous avons entendu parler de 150 bouteilles prévues » estime le syndicat, qui ne sait pas encore si tout a été consommé.

La CPAM de Bayonne emploie 270 personnes. Environ la moitié de l'effectif était présente ce jour-là.

Mots-clés :