Dordogne: Deux nouveaux foyers de grippe aviaire détectés

AGRICULTURE Après la découverte de deux nouveaux cas d'influenza aviaire en Dordogne, 8.000 volailles vont être abattues...

E.P.

— 

A Bordeaux, le 28 janvier 2016, reportage auprès des éleveurs de canards regroupés dans la coopérative Palmagri, alors que des mesures draconniennes sont prises pour lutter contre l'influenza aviaire.

A Bordeaux, le 28 janvier 2016, reportage auprès des éleveurs de canards regroupés dans la coopérative Palmagri, alors que des mesures draconniennes sont prises pour lutter contre l'influenza aviaire. — E.Provenzano / 20 Minutes

Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés en Dordogne, portant à 15 le nombre de foyers identifiés dans ce département, selon France 3 Aquitaine. Huit mille canards vont devoir être abattus sur les deux élevages concernés.

Un élevage déjà touché en novembre

Selon les informations de France 3 Aquitaine, le premier foyer d’influenza aviaire a été repéré dans une salle de gavage de Saint-Paul-La Roche, dans le nord du département. Ce qui est inquiétant, c’est que cette exploitation a déjà été touchée par le virus lors de sa réapparition au mois de novembre, dans la basse-cour d'un particulier à Biras.

Les canards avaient été abattus et les locaux assainis mais le nouveau lot s’est lui aussi retrouvé contaminé. Ce mercredi 2.000 canards qui étaient en cours de gavage devraient y être abattus.

6.000 canards vont être abattus.

A Beauregard et Bassac, dans le sud de la Dordogne, c’est un élevage dit de « prêt-à-gaver » qui a été touché par le virus. Les 6.000 canards de l’élevage vont aussi être abattus.

A partir de la fin du mois d’avril, un vide sanitaire est prévu dans tous les élevages du Sud-Ouest pour tenter d’éradiquer l’influenza aviaire.