Le 10 février 2016, illustration TER en gare de Blanquefort (Gironde)
Le 10 février 2016, illustration TER en gare de Blanquefort (Gironde) -

Plus aucun train ne circulera sur la ligne. Dans le cadre de la création d’un raccordement ferroviaire entre la voie ferrée de ceinture et la gare de Pessac, la SNCF est contrainte de fermer provisoirement la ligne Bordeaux-Le Verdon du samedi 13 février au samedi 5 mars inclus, a-t-elle annoncé ce jeudi. Des bus de substitution seront mis en place.

>>> A lire aussi: Un réseau saturé de travaux

Depuis septembre 2014, SNCF Réseau « reconstitue 1,5 km de ligne au niveau du Triangle des Echoppes sur la commune de Pessac », explique la SNCF. « Ce raccordement en voie unique assurera une liaison directe entre le Médoc et le nord-ouest de la métropole avec le campus et le sud Aquitaine. »

Laisons rapides vers les pôles d'attractivité

Fermé en 1951, ce tronçon dit du « Triangle des Echoppes » renait et « générera un gain de temps sur l’axe Pessac-Médoc: les médocains et les habitants de l’agglomération bordelaise bénéficieront de liaisons rapides vers l’ensemble des pôles d’attractivité de la métropole. Ainsi, les voyageurs rejoindront Pessac et Macau, avec un arrêt à toutes les gares, en 33 minutes contre 1h actuellement. En TER, les usagers auront un accès direct au sud de la région sans passer par la gare Bordeaux Saint-Jean. »

 

Mots-clés :