Les joueurs du FC Nantes fêtent leur quatrième but, synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France face aux Girondins, le 10 février 2016 à Bordeaux.
Les joueurs du FC Nantes fêtent leur quatrième but, synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France face aux Girondins, le 10 février 2016 à Bordeaux. - N. Tucat / AFP

Les Girondins ont les valises pleines! Et ils les ont remplies presque tout seul. Face à Nantes, mercredi en 8e de finale de la Coupe de France, ils se sont inclinés (3-4) au bout des prolongations. En trois matchs, ils ont encaissé... Onze buts.

Les Canaris ont d’ailleurs profité de jolis cadeaux de la défense girondine pour inscrire trois de leurs quatre buts (dont deux sur coup de pied de arrêté alors qu’ils n’en avaient jamais inscrit cette saison sur cette phase de jeu). Sané, le jeune Ambrose et Prior y sont allés de leur boulette pour permettre au FCN d’aller chercher une qualification au terme d’un match assez laborieux sur le plan technique.

Seize changements au total

Certes, on a vu des buts. Mais pour le reste, ce n’était pas forcément joli à regarder. Peu de rythme, beaucoup de déchet technique et très peu de mouvements collectifs de la part des deux équipes qui se sont gentiment sabordées tour à tour pour offrir du suspense pour la qualification. De ce match à rebondissements, on retiendra surtout que Bordeaux est en plein doute et enchaîne les contre-performances.

Engluée dans le ventre mou de la Ligue 1, l’équipe de Willy Sagnol est désormais éliminée des deux coupes nationales. Le coach girondin a eu moins de réussite dans son turn-over (neuf changements après Saint-Etienne) que Michel Der Zakarian a réussi son double pari: faire souffler ses cadres (sept changements par rapport à Toulouse) et entretenir la dynamique.

Le FCN verra les quarts de finale et enchaîne un quatorzième match sans défaite toutes compétitions confondues. De quoi satisfaire le coach nantais. « Le principal en Coupe c’est d’être dans le panier pour le prochain tirage. »

Mots-clés :