Les neuf maquettes du projet de tour à ossature en bois, visibles à la Maison du projet de Bordeaux Euratlantique
Les neuf maquettes du projet de tour à ossature en bois, visibles à la Maison du projet de Bordeaux Euratlantique - Bordeaux Euratlantique

L'un sera le plus haut bâtiment tertiaire à ossature bois de France. L'autre la plus haute tour à ossature bois jamais construite au monde. L'opération Euratlantique à Bordeaux verra se construire sur son périmètre deux monuments en bois qui s'annoncent comme de véritables prouesses architecturales.

Le premier, nommé Perspective, verra le jour sur le quai de Brienne en 2017. Sa première « poutre » sera posée ce vendredi par le groupe Pichet. Il s'agira d'un immeuble tertiaire de sept étages et d'une surface de 5.000 m2, dessiné par l'architecte Nicolas Laisné.

Perspective, le plus haut bâtiment tertiaireà ossature bois de France, verra
le jour à Bordeaux - Euratlantique

Le lauréat de la tour d'habitation sera connu en mars

Le second sera érigé à la place de l'ancien parc-relais Carle-Vernet, à côté de la station de tram du même nom, et à deux minutes de la gare Saint-Jean. Un appel à projets a été lancé pour cette construction l'été dernier, et neuf groupements y ont répondu: Nexity, Eiffage immobilier Atlantique, Bouygues Immobilier, Demathieu Bard, Icade ou Kaufman et Broad, aux côtés de Aqprim-Sogeprom, Pitch promotion, REI-Compagnie de Phalsbourg.

Cette tour d'habitation avec commerces de proximité aura cinquante mètres de hauteur, soit environ dix-sept étages en fonction des projets. « L'appel à projets concerne précisément un lot comprenant plusieurs bâtiments, dont cette tour » détaille Marion Le Fur d'Euratlantique. Une réunion publique d'information sur ce dossier se tiendra le 25 février à 18h30 à Arc en Rêve. Le lauréat de l'appel à projets sera connu à la mi-mars.

Un objectif de 25.000 m2 de planchers en ossature bois tous les ans

« Euratlantique s'est fixé comme objectif de construire 25.000 mètres carrés par an de planchers en ossature bois, explique Marion Le Fur. Nous parlons bien d'ossature et non de façade. Cela donnera de la visibilité à la filière du bois, notamment les professionnels de la filière qui vont pouvoir se structurer grâce à ces projets. Le bois présente aussi l'avantage de réduire les nuisances grâce à des chantiers secs, et des délais de réalisation plus courts. »

Le projet Euratlantique c’est environ 19.800 logements supplémentaires, presque 500.000 m2 de bureaux, et 50.000 m2 de commerces, autour de la gare Saint-Jean et jusqu’à Floirac.

Les projets du périmètre Euratlantique sont visibles à la Maison du projet, 74-76 rue Carle Vernet (ligne C du tramway), ouverte du mercredi au samedi de 14h à 18h.

Mots-clés :