Premières démonstrations au Wave surf Café à Bordeaux
Premières démonstrations au Wave surf Café à Bordeaux - Wave surf Café

Le wave surf café se porte plutôt bien, merci pour lui. L’établissement, qui a ouvert à Bordeaux, cours du Médoc, le 11 juin dernier, propose aux débutants et aux confirmés de venir surfer sur une vague artificielle en intérieur. Et depuis son inauguration, la fréquentation du site est bonne, même en hiver.

« Ça se passe même au-delà de nos espérances, apprécie Damien Brad, l’un des deux cofondateurs. Aujourd’hui, on a une clientèle composée à 70 % de novices qui trouvent ça drôle, ludique et sympa. Des entreprises organisent des soirées pour récompenser leurs employés ou des gens organisent des anniversaires, par exemple. »

Deux catégories en surf et en body

Devant un tel succès, Damien Brad et Philippe Roger, l’autre fondateur du site, ont souhaité donner une autre dimension à leur vague en y organisant une compétition réservée aux plus de 14 ans. Ce « wave surf contest » aura lieu vendredi soir à partir de 18 h (sur inscription au préalable). Il y aura deux catégories en surf (hommes et femmes) et pareil en body.

« On a voulu développer le wave surf café à travers la compétition, explique Damien Brad. Quand on pratique un sport, on aime avoir un but, donc on offre à nos riders cette compétition. On aimerait en organiser deux par an, avec une autre cession en juin. Il existe un flot-tour international et ce genre de compétitions existe déjà beaucoup en Asie ou aux Etats-Unis. En Europe, c’est en Espagne ou dans le Nord de l’Europe qu’on peut en voir. » « C’est vraiment un sport de glisse à part entière qui doit trouver son identité », insiste Philippe Roger.

Trois runs de 30 à 45’’ chacun

Sur le modèle des compétitions internationales déjà existantes, un jury composé de trois personnes issus du milieu de la glisse seront chargés de noter les concurrents. La fluidité de la glisse, la technicité et le contexte dans lequel la figure est effectuée seront les trois critères retenus par le jury. Chaque rider aura droit à 30 minutes d’entraînement pour se faire à la vague puis ils seront notés sur trois runs (série) de 30 à 45 secondes. Seront retenues les deux meilleurs runs de chacun puis les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les demi-finales.

 

Premières démonstrations au Wave surf Café à Bordeaux - Wave surf café

 

 

« On a remarqué que depuis que l’on a annoncé cette compétition en octobre, le comportement des riders réguliers a changé, sourit Damien Brad. Ils testent plus de figures et se préparent pour l’événement. »

Les organisateurs espèrent qu’il y aura une belle concurrence même s’ils savent déjà que des spécialistes devraient pointer le bout de leur nez. Cinq Hollandais, habitués aux compétitions de surf indoor qu’ils pratiquent depuis quatre ans, se sont déjà inscrits pour l’événement. « Normalement, ils devraient squatter le podium », se marre Philippe Roger. Qui se sent assez fort pour venir faire mentir les pronostics ?

Mots-clés :