Dordogne: Un cas de grippe aviaire dépisté dans une basse-cour

SANTE C'est le premier cas détecté depuis 2007 en France...

E.P. avec AFP

— 

Illustration de poules. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES

Illustration de poules. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

C’est le premier cas de grippe aviaire H5N1 décelé dans l’hexagone depuis 2007. Il a été identifié dans un élévage appartenant à des particuliers, selon les informations communiquées ce mercredi par le ministère de l’Agriculture. La basse-cour se situe à Biras, entre Périgueux et Brantôme, a précisé la préfecture de Dordogne..

Le plan sanitaire d’urgence activé

La dernière grosse épizootie remonte à 2006. Le virus a été identifié mardi soir par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et « il s’agit d’une souche hautement pathogène pour les volailles », précise le ministère dans un communiqué, ajoutant que le plan national d’intervention sanitaire d’urgence a été activé.

Parmi les mesures immédiates, « des zones de protection et de surveillance respectivement de 3 km et 10 km autour de l'élevage sont mises en place », tandis que « la surveillance sera renforcée non seulement dans les élevages mais aussi dans la faune sauvage ».

Une réunion se tient à l'agence régionale de santé sur le sujet, selon Wit FM.

L'Anses a été saisie par les ministres de l'Agriculture et de la Santé « à titre de précaution, afin d'évaluer la dangerosité potentielle de la souche pour l'homme ».

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le virus H5N1 a contaminé 842 personnes de 2003 à juin dernier, principalement en Egypte et en Asie du sud-est. Parmi elles, on dénombre 447 morts.

Pas transmissible par la consommation de produits alimentaires

En France, la dernière crise remonte à 2006 et avait touché 64 élevages, essentiellement dans l'Ain. Les derniers cas isolés avaient été détectés en Moselle en août 2007.

Le ministre de l'Agriculture, qui a convoqué une réunion en urgence jeudi du Comité national d'orientation de la politique sanitaire animale, a rappelé que « l'influenza aviaire ( grippe aviaire) n'est pas transmissible à l'homme par la consommation de viande, oeufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire »