Dordogne: Perquisitions chez des proches des milieux islamistes

SECURITE Les perquisitions menées à Périgueux et Sarlat ce jeudi vont conduire à l'expulsion d'un ressortissant marocain sans papier...

M.B.

— 

Illustration police

Illustration police — G. Varela / 20 Minutes

C'est le préfet de Dordogne Christophe Bay qui l'a révélé sur France Bleu Gironde ce jeudi. Des perquisitions administratives ont été menées tôt dans la matinée à Périgueux et Sarlat. Il s'agissait de contrôler des locaux soupçonnés d'abriter des individus pouvant faire l'objet d'une fiche de renseignement «S.»

Cette intervention s'est effectuée dans le cadre de l'état d'urgence suite aux attentats du vendredi 13 novembre à Paris. Le préfet a bien précisé qu'il ne s'agissait pas forcément de terroristes, mais d'individus proches de milieux islamistes qui ont pu faire la promotion du djihadisme. « Ils peuvent constituer une menace pour l'ordre public. »

Un ressortissant marocain sans papier fait partie des individus appréhendés, et fera l'objet d'une reconduite à la frontière.