Dordogne: Lascaux IV va ouvrir ses portes au public le 15 décembre 2016

PATRIMOINE Le centre international d'art pariétal de Montignac va proposer une reconstitution quasi complète de la « Chapelle Sixtine de la Préhistoire »...

Elsa Provenzano

— 

Vue de synthèse du centre d'art pariétal.

Vue de synthèse du centre d'art pariétal. — Snohetta

Après Lascaux II, le fac-similé de la grotte originelle ouvert en 1983 et Lascaux III, l’expo itinérante qui a permis de faire voyager des répliques de la grotte, Lascaux IV, un centre international d’art pariétal abritant une reconstitution quasi complète de la « Chapelle Sixtine de la Préhistoire » va ouvrir ses portes au public le 15 décembre 2016, à Montignac en Dordogne.

Un des espaces d'exposition du centre d'art pariétal.
Un des espaces d'exposition du centre d'art pariétal. - Casson Mann

A moins d'un an de cette ouverture, ce projet d’envergure dont les contours ont été dessinés par le cabinet d’architecture norvégien Snohetta, se précise. Si Lascaux II reproduisait déjà une grande partie des peintures rupestres, Lascaux IV, située au pied de la colline de Lascaux, permettra aux visiteurs d’admirer l’ensemble des fresques et gravures, à l’exception d’une seule partie, située dans un boyau étroit peu accessible et qui n’a pu être reproduit.

900 m2 de parois reproduits

Depuis le début de l’année 2013, une équipe d’une trentaine d’artisans de l’Atelier des Fac-similés du Périgord (AFSP) travaille à reproduire 900 m2 de parois sur ce chantier patrimonial hors normes. « Il y a eu une campagne de relevés laser pour obtenir un modèle 3D de la grotte d’origine et en parallèle, des photos ont été prises et mappées en modèle 3D », explique Francis Ringenbach, directeur artistique, directeur de production et chef de projet au sein de l’AFSP. A partir de ces données, les éléments sont reproduits à l’échelle 1, dans un atelier.

Le parcours proposé dans le clone de la grotte d’origine sera identique mais par rapport à Lascaux II, l’éclairage devrait mettre en valeur les détails. « Vous aurez vraiment l’impression d’être dans la grotte de Lascaux », promet Francis Ringenbach.

En plus de ce fac-similé de la grotte, les visiteurs auront accès à des salles d’expositions et à des espaces numériques sur l’art pariétal.

Le futur espace numérique de Lascaux IV.
Le futur espace numérique de Lascaux IV. - Casson Mann

Après la guerre, Lascaux fut ouverte au public pendant de nombreuses années jusqu’à sa fermeture en 1963. Le flot continu de visiteurs (1500/jour) et le gaz carbonique issu de la respiration humaine commençaient à dégrader les peintures préhistoriques de la grotte ornée.

Aujourd’hui le Lascaux original est fermé. La grotte est étroitement surveillée afin de préserver ce site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

- See more at : http://www.lascaux-dordogne.com/fr/la-grotte-de-lascaux#sthash.yIAgsSaK. dpuf

Une visite enrichie en contenus numériques

« Le numérique sera un plus pendant la visite du centre. Des films pourront être déclenchés par les visiteurs en posant les mains sur un signe ou en pressant leur pied à un endroit. Il y aura de la 3D immersive et un système de géolocalisation pour la gestion dynamique de la visite », détaille Patrick Guillemoteau, conseiller régional en charge des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Après la guerre, Lascaux fut ouverte au public pendant de nombreuses années jusqu’à sa fermeture en 1963. Le flot continu de visiteurs (1500/jour) et le gaz carbonique issu de la respiration humaine commençaient à dégrader les peintures préhistoriques de la grotte ornée.

Aujourd’hui le Lascaux original est fermé. La grotte est étroitement surveillée afin de préserver ce site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

- See more at : http://www.lascaux-dordogne.com/fr/la-grotte-de-lascaux#sthash.yIAgsSaK. dpufAlors que Lascaux II accueille aujourd’hui plus de 250.000 visiteurs par an, le centre Lascaux IV en attend 400.000 à lui seul. Lascaux II restera ouvert après l’automne 2016 et permettra peut-être des visites plus longues, notamment pour les scolaires. L’enveloppe du projet s’élève à 57 millions d’euros financés par les collectivités locales, l’Etat et l’Europe.

La grotte originelle sous surveillance

Découverte en 1940 par quatre adolescents Périgourdins la grotte de Lascaux a été fermée en 1963 car le gaz carbonique dégagé par les nombreux visiteurs a fini par endommager les peintures. Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, elle est aujourd’hui fermée au public et étroitement surveillée par les scientifiques.

Mots-clés :