Bordeaux: Un dentiste crée un appareil pour aider au sevrage de la tétine

INNOVATION Breveté il y a quelques jours, le «Machouyou» est un petit objet censé aider les parents à retirer en douceur la tétine à leurs enfants...  

Mickaël Bosredon

— 

Illustration du Machouyou, objet inventé par un chirurgien-dentiste bordelais pour aider au sevrage de la tétine

Illustration du Machouyou, objet inventé par un chirurgien-dentiste bordelais pour aider au sevrage de la tétine — IP33

La tétine est-elle en train de devenir le mal du siècle pour les enfants? Plusieurs orthodontistes ont déjà tiré la sonnette d’alarme sur l’utilisation prolongée de la tétine et ses conséquences sur la dentition. Philippe Coat, chirurgien-dentiste à Bordeaux, va plus loin et vient de faire breveter un objet qui permettrait la transition avant le sevrage, pour les enfants âgés entre deux et six ans.

«Cela fait cinq ans que j'étudie la bouche des enfants, explique le médecin à 20Minutes. Le constat est systématiquement le même: la tétine, encore plus que le pouce, provoque de gros dégâts, car elle agit sur l’alignement des dents, voire de la mâchoire. On avale sa salive 2.000 fois par jour, c’est le seul moment où les dents se touchent. A cause de la tétine, la langue s’appuie sur les lèvres pour avaler, et va pousser sur les dents vers l’avant.»

«L'utilisation de la tétine normale jusqu'à deux ans»

Avec l’aide d’un prothésiste dentaire, il a donc imaginé «un objet de transition.» Il s’agit d’un masticateur de première dentition, «que l’on a surnommé Machouyou.» Vendu au prix de 15 euros l'unité, c’est un objet en silicone qui va se situer «à moitié à l’intérieur de la bouche, et à moitié à l’extérieur. Du coup la langue est bloquée et ne peut plus s’appuyer sur les dents car elle est propulsée vers le palais. Les lèvres sont légèrement écartées, ce qui pousse à respirer par le nez, et incite à passer de la déglutition primaire à la déglutition secondaire. Cela fait plus d’un an que je le teste et aucun enfant ne l’a rejeté. Le brevet a été accepté la semaine dernière.» Le Machouyou est commercialisé par l’entreprise IP33, plateforme d’e-commerce gérée par son épouse, Isabelle Grapperon.

«L’utilisation de la tétine est normale jusqu’à dix-huit mois, deux ans, explique le chirurgien. A deux ans, les vingt dents de lait sont sorties, il faut donc passer au sevrage de la tétine. Il est primordial de faire cesser cette succion non-nutritive», naturelle puisqu’on l’observe même à l’état de fœtus, mais qui ne doit pas trop se prolonger. «A la  préhistoire, tout le monde avait les dents alignées. C’est normal d’avoir les dents alignées» souligne le chirurgien.

Des conséquences sur la respiration, l'obésité, la posture...

«A deux ans, il est donc temps pour l’enfant de manger comme les grands. On proscrit le jambon mixé, le steack hâché, le pain de mie sans croûte… au profit d'oeufs à la coque, de frites, de légumes... Si on mastique du dur, on sollicite tous les muscles de la mâchoire, et ainsi on équilibre. L’objectif est d’inciter l’enfant à se servir de ses incisives. Plus il mastique, plus il aura un beau sourire. Et ce n’est pas mal de le laisser manger avec les doigts.»

Les conséquences d’une utilisation trop poussée de la tétine sont nombreuses: «non seulement la langue va rester en position basse et pousser les dents, mais cela va aussi inciter à respirer par la bouche alors qu’il faut respirer par le nez. Et cela peut même avoir des effets sur d’éventuelles allergies, sur l’obésité, sur la posture… Voire sur le développement psychologique. Résultat, 70% des enfants auront besoin d’orthodontie et sans doute d'un appareil dentaire, avec des factures qui peuvent aller jusqu’à 3.000 euros.»

Le site qui commercialise le Machouyou se veut aussi une plateforme éducative, sur laquelle le chef Jean-Luc Rocha a participé en proposant des recettes pour permettre à l’enfant d’avoir de la nourriture «à croquer, de façon ludique» souligne Isabelle Grapperon.

Mots-clés :